Comment choisir son caméscope numérique ?

Décembre 2016

Compacts, légers, HD, multifonctions, les caméscopes numériques ont révolutionné l'ère de la VHS. Dur de faire un choix parmi toutes les marques tous les modèles ! De tailles et de formats d'enregistrement différents, vous en trouverez forcément un adapté à vos besoins. Pas de panique, on vous aide à choisir. Moteur !


Pour quels usages ?


A moins de vous orienter vers un modèle professionnel (le caméscope d'épaule, haut de gamme mais coûteux et encombrant), le caméscope numérique "domestique" tend à se miniaturiser de plus en plus, comme tend à le prouver le TG3 de Sony. Si la taille du caméscope n'interfère pas dans vos caractéristiques de choix, son format d'enregistrement et ses multiples fonctionnalités sont déterminantes selon l'usage que vous souhaitez faire de vos films.
  • Pour faire des films à la maison de bonne qualité, orientez-vous plutôt vers un modèle haut de gamme avec capteur tri CCD, nombre élevé de pixels et grand capteur. Ajoutez à cela un stabilisateur d'image, un bon zoom optique et un mode 16/9, vous pourrez alors rivaliser avec les studios d'Hollywood !
  • Pour réaliser des petits films d'instants pris sur le vif sans vous prendre la tête, sachez que le caméscope mini DV est encore le plus répandu et le plus accessible au commun des mortels. Vous pouvez visionner vos films en toute simplicité, sans montage vidéo ni réglage. Si vous comptez dégainer votre caméscope comme Lucky Luke, un stabilisateur optique semble indispensable pour éviter les prises floues.
  • Si toutefois vous voulez du tout en un et vous servir aussi de votre caméscope pour prendre des photos, dirigez-vous plutôt vers un format peu encombrant et une bonne qualité de résolution de capteur : 5 méga pixels minimum !
  • Vous souhaitez partager ces instants privilégiés sur le net, avec le plus grand nombre ? Intéressez-vous plutôt à la connectique et au format d'enregistrement. Un caméscope à carte mémoire (ou mémoire flash) semble tout indiqué à vos besoins.

Zoom sur les fonctionnalités du caméscope

Le format de stockage ou d'enregistrement


Il existe 2 types de procédés d'enregistrement : la bande DV (cassettes) et le support informatique (DVD, disque dur, cartes mémoire...). La qualité de l'image peut varier d'un support à l'autre.
A savoir : il est généralement plus facile de réaliser les montages de ses films à partir les options d'un caméscope à support informatique (au format Mpeg-2). Il est en effet plus difficile de monter des séquences depuis l'ordinateur, contrairement au format DVD.


L'enregistrement sur cassette mini DV permet de plus longues plages d'enregistrement que les autres formats (jusqu'à 90 minutes d'enregistrement non stop) mais c'est un support plus fragile. Pour visualiser vos films sur PC, il faut en outre les graver sur un DVD et être doté d'un lecteur.

Fonctionnant aussi avec des cassettes, le format des caméscopes HDV est en haute définition. Si la qualité des films est excellente, ils nécessitent en revanche un ordinateur puissant pour les traiter.

Le format Digital8 est une exclusivité Sony en passe d'être détrôné par les autres supports d'enregistrement. C'est toutefois le plus ancien des formats de stockage. Il permet de lire les cassettes des caméscopes analogiques (8mm et Hi8, utile si vous en aviez un donc) et même d'enregistrer par-dessus.

Les films réalisés sur caméscopes DVD et DVD-CAM (plus petits DVD) sont faciles à utiliser et sont enregistrables sur des DVD réinscriptibles (DVD-RW) ou pas (DVD-R). Il suffit d'avoir un lecteur DVD pour les visionner. Le prix d'un mini DVD est plus élevé qu'une cassette mini DV pour un temps d'enregistrement est plus court (30MN).
  • Le format AVCHD est un format DVD (8 cm) de haute définition permet de réaliser des films de moins bonne qualité que le format HDV (à cassettes) mais meilleure que les formats DVD actuels.


L'enregistrement des caméscopes à mémoire Flash fonctionne avec une carte mémoire. Ses capacités de stockage ont été considérablement augmentées ces dernières années, même si elles restent encore limitées. C'est un des supports les moins fragiles car il comporte moins de risques de pannes mécaniques.

Le micro disque dur dispose d'une excellente capacité de stockage (40 Go, soit des heures d'enregistrement). Pratique et économique, il évite l'achat de supports d'enregistrements tels cassettes ou DVD.

Qualité de l'image


Le zoom permet de faire des gros plans de votre sujet avec plus ou moins de perte de qualité selon les modèles. Un zoom optique fonctionne avec une lentille et permet des agrandissements de bien meilleure qualité que le zoom numérique (qui grossit les pixels de l'image).

Indispensables pour les caméras au poing, le stabilisateur permet d'éviter les flous générés par les tremblements du filmeur. Comme pour le zoom, le stabilisateur optique offre un meilleur rendu que le stabilisateur numérique. Méfiez-vous des annonces alléchantes « jusqu'à X400 », le résultat est souvent décevant.

La résolution est exprimée en pixels. Plus elle est élevée, meilleure sera la qualité de l'image. En revanche pour la vidéo, c'est le "nombre efficace de pixels" qui compte et non le nombre total de pixels. 800 000 pixels peuvent être largement suffisants pour un bon rendu vidéo.

Le capteur est un autre indicateur indispensable de qualité d'image. Plus un capteur est grand (en pouces), meilleure sera la résolution. La meilleure de ces technologies associées aux capteurs est le tri-CCD qui utilise un capteur pour chaque couleur primaire. Plus sensible, il offre de meilleures performances en faible luminosité qu'un capteur mono-CCD.

La connectique


L'interface Firewire (IEEE 1394 ou encore i-link pour Sony) est le type de connexion le plus courant pour relier votre caméscope mini DV à votre ordinateur (Mac ou PC) via une prise DV. Les caméscopes numériques à disque dur se connectent à un port USB 2.0.
Pour relier votre caméscopes à votre téléviseur, le mode le plus répandu sont les sorties vidéo A/V et S-Vidéo.

L'autonomie


La durée moyenne d'autonomie d'un caméscope standard étant d'une heure, il vaut mieux toujours en avoir deux sur soi. Plus la valeur donnée en milliampère est élevée, plus l'autonomie est grande. La batterie lithium Ion (Li-Ion) est en passe de détrôner les NiCad et NiMH, plus lourdes.

Si vous avez des besoins spécifiques, attachez-cous aux autres fonctionnalités du caméscope : enregistrement nocturne, le mode auto exposition (qui règle les paramètres à votre place pour un usage facilité), les possibilités en réglage manuel pour ajouter vos propres effets, la fonction appareil numérique...

A voir également :

Ce document intitulé «  Comment choisir son caméscope numérique ?  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.