Réforme du baccalauréat professionnel

Décembre 2016

Compte tenu des questions et inquiétudes que suscite la réforme du baccalauréat professionnel, ainsi que les flous artistiques qui bouillonnent autour des cursus en cours et des possibilités d’orientation actuelles et à venir, voici une information de ce qui est su à ce jour, ainsi que des constats et conseils pour vous aider à gérer mieux votre parcours actuel et à préparer mieux celui de demain.

Cet article est, évidemment, strictement factuel.
Il fera l'objet des mises à jour nécessaires et inhérentes à l'installation de ladite réforme.

Sommaire




Définitions


Voici quelques mots souvent employés ou rencontrés au cours d’informations relatives à la réforme du baccalauréat professionnel.

- CAP = Certificat d'Aptitude Professionnelle. Niveau V. Centré sur un métier.

- BEP = Brevet d'Etudes Professionnelles. Niveau V. Centré sur une famille de métier ou un secteur.

- Baccalauréat Professionnel = Bac Pro = baccalauréat professionnel (quand sa désignation est généraliste). Aujourd'hui, son parcours se compose de deux années de BEP et deux années en lycée. Il peut se faire en trois ans, après la classe de troisième. Le Bac Pro peut également être préparé en Centre de Formation d’Apprentis = CFA. Diplôme niveau IV.

- Passerelle = Outre le petit pont pour piétons ou vélos, la plateforme qui nous conduit dans un avion ou un bateau ou encore les traducteurs qui permettent de relier différents réseaux informatiques que nous connaissons déjà, il est entendu que le terme ici revêt une dimension symbolique qui n’en enlève pas moins son sens initial induit de pouvoir aller et venir.

- Réforme = Changement dont le but est d’apporter une amélioration.

Réforme du baccalauréat professionnel


La réforme du baccalauréat professionnel a été annoncée le 11 décembre 2008.

Que dit la réforme ?


Ces informations sont, bien entendu, celles que nous connaissons à cette heure.

Contenu


Aujourd’hui, un baccalauréat professionnel se prépare en deux ans après un BEP, qui se prépare aussi en deux ans (plus rarement après un CAP qui, lui, se prépare en un ou deux an(s)). On compte donc ordinairement quatre ans (2+2) pour l’obtenir, c’est-à-dire avec une année de plus que pour un baccalauréat général ou technologique, qui se prépare en trois ans.

Avec la réforme, surnommée Réforme du BEP/Bac Pro, Réforme Bac Pro, Réforme du BP, Réforme BP ou Réforme des lycées, les deux années de BEP seront remplacées par une seconde professionnelle, dont le contenu sera réaménagé par les équipes pédagogiques sur la base des programmes des BEP. Le Bac Pro sera donc préparable en trois ans : 1 année de seconde qui équivaut aux deux années de BEP + les 2 années restantes du Bac, tel que nous le connaissons –première et terminale.

Une quinzaine de secondes professionnelles (contre 35 actuellement) devraient être créées avec des orientations dites larges pour permettre un choix d’orientation vers plusieurs possibilités d’orientation pour autant de baccalauréats professionnels envisageables.

Les recteurs d’académies ont été invités à développer et mettre en place ce dispositif dès la rentrée 2008. Ceci à fin expérimentale. Certains établissements scolaires ont déjà modifié leurs cursus. D’autres font le choix de ne pas l’installer, compte tenu de l’importance de cette installation et des modifications pédagogiques et matérielles qu’elle revêt.

Si les instances ministérielles pressent les recteurs d’académie d'installer le nouveau dispositif le plus largement dès la rentrée 2009, il est cependant prévu que cette réforme soit effective en 2012. Ancien et nouveau systèmes devraient donc continuer à coexister jusque-là.

A terme, le BEP ne devrait pas disparaître complètement, puisqu’il pourrait être délivré à l’issue de la classe de première professionnelle. Les élèves qui ne seraient pas en capacité d’obtenir leur bac garderont ainsi le moyen de partir avec une qualification au bout de deux années. Des diplômes intermédiaires plus adaptés aux besoins de chaque secteur professionnel pourraient être créés ; de fait, les BEP seraient rénovés et les CAP deviendraient des diplômes intermédiaires.

Quant à ceux qui sont entrés en première ou en deuxième année de BEP en septembre 2008 et ceux qui y entreront dans les toutes proches années, ils ne subiront aucun changement sur les modalités d’obtention du diplôme. Des passerelles pourraient être proposées aux diplômés qui souhaiteraient rejoindre la dernière année d’un Bac Pro.

Les titulaires de CAP pourraient rejoindre la classe de première professionnelle.

Les élèves en seconde pro pourraient, eux, s’ils ne souhaitent pas finir le cursus Bac Pro, rejoindre la seconde année de CAP.

Parcours


En clair, concrètement :), la réforme propose, à cette heure, quatre parcours :
  • Le parcours en trois ans après la troisième : 1 année de seconde (= programme des deux années de BEP que nous connaissons aujourd’hui) + les 2 années classiques de première et terminale de lycée. Ce parcours en trois ans est en fait expérimenté depuis 2001.
  • Le parcours en trois ans après la troisième : 1 année de seconde pro + la deuxième année du CAP.
  • Le parcours en deux ans après la troisième : 2 années de CAP.
  • Le parcours en quatre ans : 2 années de CAP + années de première et terminale de lycée.


Remarques :

- On remarque que la mention BEP dans les parcours proposés n’existe plus, même si sa délivrance (sous forme de diplôme ou d’attestation) est prévue dans le parcours en trois ans prématurément arrêté. Il sera automatiquement attribué à tous les élèves engagés en classe de terminale pro, à l’issue de la classe de première pro.

- On remarque également que la définition de CAP est modifiée. Le CAP ne se fera plus à partir de la fin de la classe de cinquième, mais à partir de la fin de la classe de troisième.

- Compte tenu de l’exhortation faite aux responsables académiques d’installer rapidement le nouveau cursus, il est à parier que les entrées en BEP à la rentrée 2009 risquent d’être houleuses.

Orientations


C'est là que la notion de passerelle intervient :
  • Les élèves de la nouvelle seconde pro pourront aller en classe de première d’un bac général ou technologique.
  • Les élèves en classe de première pro pourront aller en deuxième année de CAP.
  • Les titulaires d’un CAP pourront aller en classe de première pro.

Actualité


Si la réforme du Bac Pro est motivée par les instances gouvernementales pour permettre –entre autres- à plus d’élèves d’accéder au Bac Pro et à personnaliser les parcours, elle suscite beaucoup de mécontentements des lycéens, ainsi que des corps et syndicats enseignants et organisations de parents d'élèves.
CCM ayant une neutralité politique, je vous invite à consulter les arguments des uns et des autres sur la toile ou sur n’importe quel autre support de communication.
Notons que la présentation de ladite réforme a été reportée à une date ultérieure.

Informations utiles


Les BEP ont/avaient :) pour vocation d’ouvrir les portes des baccalauréats professionnels. Ils ouvrent/ouvraient :) également les portes des baccalauréats technologiques.
Quel que soit le dessein réservé au BEP, il importe de distinguer le baccalauréat professionnel du baccalauréat technologique.

Bac Pro et Bac Techno


Ne confondez pas le Baccalauréat Professionnel avec le Baccalauréat Technologique = Bac Techno = BT, qui, s'il se prépare du BEP à la terminale, se fera via une première d’adaptation, expliquée ci-dessous. Bien entendu, il peut se préparer en trois années de lycée technologique.

Le Bac Pro a pour but de permettre l’entrée dans la vie professionnelle, puisqu’il sanctionne des compétences dans le domaine choisi.

Les baccalauréats généraux et les BT évaluent des connaissances et permettent de commencer des études supérieures.

C’est la distinction officielle qui est faite entre BP et BG/BT.

Il reste entendu que si vous souhaitez poursuivre vos études après un BP, cela reste possible et, ma foi, très souhaitable :)

Tous ces baccalauréats peuvent se préparer dans le cadre de la formation continue. Certains peuvent se faire via l’enseignement à distance, mais pas tous.

Première d’adaptation


Depuis 2007, les classes de premières d'adaptation disparaissent au profit de dispositifs qui facilitent l'intégration dans les groupes/classes mais exigent, en contrepartie, une adaptation plus rapide des élèves.

Si l’appellation disparaît, le dispositif de transition existe toujours ; des établissements dispensent des soutiens d’adaptation, mais pas tous ; ceci en attendant une meilleure réorganisation et homogénéisation des niveaux, ainsi qu’une architecture cohérente -et donc proche- des enseignements et des orientations.

Officiellement, on ne parle plus de première d’adaptation ; on entre direct en première technologique ; cependant, les aménagements concrets sont en cours de mise en place pour permettre une fluidité des enseignements.

Liens utiles


Voici quelques liens qui devraient vous informer davantage.

Où se renseigner ?


- Sur le site du Ministère de l’Education Nationale, dont voici deux liens qui vous renseignent sur
  • la réforme
  • les lieux d’information de l’orientation, où l’info est aussi mouvante que l’actualité, mais qui pourront néanmoins vous indiquer les établissements qui ont mis ou pas en place -ou sont en train de le faire- le dispositif proposé par la réforme. N’hésitez pas à étendre votre prospection jusqu’à demander une information claire directement auprès des établissements qui proposent l’orientation que vous souhaitez faire.


- Sur le site du Réseau Information Jeunesse pour trouver le
  • CRIJ ou CDIJ près de chez vous, afin de collecter aussi quelques informations, même s’ils sont sujets aux mêmes fluctuations que celles des lieux d’information de l'orientation. CRIJ = Centre Régional d’Information Jeunesse. CDIJ = Centre Départemental d’Information Jeunesse.


- Bien entendu, auprès du conseiller ou de la conseillère d'orientation de votre établissement.

Cursus liés à l'informatique


Voici quelques pages qui vous renseigneront sur les cursus liés à l'informatique. Elles sont issues du site de l’Onisep = Office national d’information sur les enseignements et les professions.
  • Filières liées à l'informatique. Les liens renseignent sur les baccalauréats professionnels et technologiques actuels liés à l'informatique et aux nouvelles technologies. Ils renvoient également sur tous les parcours préalables CAP et BEP actuels et renseignent sur tout ce qu’il y a à savoir avant, pendant et après cursus.
  • Que faire après un Bac Pro ?
  • Éventail des métiers relatifs à l'informatique. Chaque lien renvoie à d’autres liens qui détaillent les cursus possibles pour accéder au métier choisi avec ses spécialités. Vous y trouverez aussi les références des établissements qui dispensent tous ces parcours.

A voir également :

Ce document intitulé «  Réforme du baccalauréat professionnel  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.