Bien choisir son dictaphone

Septembre 2016

Très utile comme simple pense-bête, le dictaphone est aussi un accessoire indispensable dans la vie professionnelle et privée. Pour enregistrer des notes, une conférence, un concert ou effectuer de simples prises de sons, certains excellent par leur qualité audio, d'autres par leur autonomie.

Un dictaphone, pour quoi faire ?


Le dictaphone est un appareil d'enregistrement qui peut servir à :
  • réaliser des podcasts audio sur internet, effectuer des prises de son pour des arrangements musicaux, reproduire des concerts dans un environnement multimédia
  • enregistrer des conférences, des cours, des interviews
  • noter ses idées, ses pensées (aide-mémoire).


Le premier usage s'orientera plus vers la qualité audio, le second vers l'autonomie et le troisième vers la maniabilité, la facilité d'usage.

Qu'est-ce qui existe ?

Le dictaphone analogique


En passe d'être détrôné par le numérique, le dictaphone analogique fonctionne avec des microcassettes. L'avantage est que vous pouvez laisser le support de stockage (la cassette) à un destinataire et garder votre dictaphone pour effectuer d'autres enregistrements. Son usage est très simple. Ce type d'appareil suffit si vous n'avez pas besoin de stocker les données ailleurs que sur une cassette. Le support est mécanique donc plus fragile, un peu lourd (dans les 150 grammes) et plus gourmand en alimentation. Sa capacité d'enregistrement est limitée à la durée des cassettes (30 à 90 mn).

Le dictaphone numérique


Il fonctionne avec un disque dur interne ou avec une mémoire Flash et bénéficie généralement d'une meilleure qualité sonore et d'une plus grande autonomie que les autres types de dictaphones. On peut transférer les fichiers son sur un ordinateur et les mettre en ligne sur un site internet, sous forme de podcast audio par exemple. Son format rectangulaire et son poids sont de plus en plus mini et avoisinent ceux du baladeur MP3 (environ 10 cm de long pour 70 g). Certains modèles proposent de plus en plus de fonctionnalités qui en font de véritables assistants personnels.

Le baladeur MP3 enregistreur


C'est le plus petit et le plus léger des dictaphones, le plus discret donc. Si la qualité sonore n'est pas toujours au rendez-vous, il suffit largement pour enregistrer des prises de notes audio ou effectuer de petites interviews destinées à être retranscrites par écrit. Largement suffisant si la qualité audio vous importe peu, il a en outre l'avantage du 2 en 1, d'où un encombrement minimum.

Ce qu'il faut regarder

  • la capacité : l'inconvénient du dictaphone analogique est l'accumulation des cassettes si vous voulez conserver vos enregistrements.

La capacité des dictaphones numériques dépend du type de mémoire utilisée :
  • celle de la mémoire à puce est souvent limitée ;
  • la mémoire interne se présente comme un mini disque dur, elle est donc plus fragile même si elle présente d'excellentes capacités d'enregistrement.
  • La mémoire flash présente tous les avantages : faible consommation d'énergie, meilleure capacité de stockage et résistance aux chocs.

La capacité d'un dictaphone numérique peut donc varier de 128 Mo à 2 Go, ce qui représente une durée d'enregistrement de 8h en haute définition à 250h en basse résolution.
  • l'autonomie : Analogique ou numérique, la plupart des appareils utilisent des piles AA (une ou 2 selon les modèles). Les numériques (à carte mémoire ou mémoire flash) consomment beaucoup moins d'énergie et permettent de plus longues plages d'enregistrement. Pour un usage intensif, prévoyez des appareils qui affichent de bonnes capacités d'autonomie si vous ne voulez pas changer de piles toutes les 3 heures ! Le mieux est de vous munir de piles rechargeables. Certains modèles performants se déclenchent au son de la voix et s'arrêtent lors des silences, favorisant ainsi l'autonomie.
  • la compatibilité : Pour les dictaphones numériques, il est impératif de vérifier la compatibilité avec votre ordinateur (Mac ou PC) et votre système d'exploitation (format UMS pour Linux par exemple). Vérifiez aussi qu'il soit bien aux normes audionumériques (formats MP3 et WMA).
  • la connectique : Les baladeurs MP3 dictaphones se présentent comme des clés USB et ne nécessitent aucun câble de branchement puisqu'ils se connectent directement sur le port USB de votre ordinateur. Le dictaphone numérique nécessite souvent une rallonge USB pour être raccordé à l'ordinateur.
  • Avec ou sans micro intégré ? La plupart des dictaphones sont pourvus d'un micro intégré, ce qui limite les risques de pertes ou de casse. Cependant, il est possible de brancher un micro externe, uni ou multidirectionnel sur certains modèles de dictaphones, ce qui permet d'optimiser la qualité sonore.

Notre vidéo


Regardez le tutoriel d'AppsTV pour le dictaphone de votre iPhone

A voir également :

Ce document intitulé «  Bien choisir son dictaphone  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.