Google News - Personnnaliser les actus

Décembre 2016

L’ordre d’apparition des rubriques thématiques peut être modifié par l’utilisateur. Il existe deux façons de procéder :
  • Vous vous connectez au site via un compte Google. Avantage, votre page personnalisée vous suivra partout, quel que soit l’ordinateur à partir duquel vous surferez. Inconvénient, vous devez posséder un compte Google.
  • Vous demeurez anonyme. Nul besoin d’un compte Google, il faut simplement que vous vous connectiez au site d’actualités à l’aide d’une machine qui vous appartient. Inconvénient, votre page personnalisée ne peut être vue que sur une seule machine. Par ailleurs, si vous effacez les cookies présents sur cette dernière, les modifications seront perdues.


Au vu des éléments précédents, nous vous encourageons donc à créer un compte Google si ce n’est pas encore fait. Ensuite, sur la page d’accueil des actualités, cliquez sur le lien « Connexion » visible dans le coin supérieur droit de la fenêtre. Dans la fenêtre qui s’affiche, saisissez vos identifiants Google puis cliquez sur le bouton « Connexion ».
Cliquez maintenant sur le bouton « Personnaliser cette page » dans la rubrique « À la une ». La rubrique « Personnaliser cette page » apparaît :



Lorsque vous positionnez le pointeur de la souris sur un bloc, il peut prendre deux formes. S’il se transforme en quadruple flèche, cela signifie que vous pouvez déplacer le bloc n’importe où. Vous n’êtes pas obligé de garder une symétrie parfaite (quatre rubriques sur deux colonnes). Il est tout à fait possible d’avoir trois rubriques dans la première colonne et cinq dans la seconde. Quand le pointeur prend la forme d’une main, il suffit de cliquer sur le bloc pour le modifier.



Cliquez par exemple sur la liste déroulante « Édition » et choisissez « Canada français ». Dans la liste déroulante « Rubrique », sélectionnez ensuite « Science/Tech ». Enfin, précisez le nombre d’articles qui seront affichés (de 1 à 9) et cliquez sur le bouton « Enregistrer les modifications ». Un message vous signale aussitôt que les paramètres de vos actualités personnalisées ont été enregistrés dans votre compte Google. Cliquez sur le lien « fermer » pour faire disparaître le message.

Procédez éventuellement à des changements dans d’autres rubriques ou ajoutez une nouvelle rubrique. Dès que vous êtes satisfait de vos modifications, cliquez sur le bouton « Enregistrer la disposition ». Un nouveau message apparaît. Cliquez deux fois de suite sur le lien « fermer ». Vérifiez maintenant si la rubrique canadienne francophone « Science/Tech » est bien affichée sur votre page. Ce devrait être le cas.

Lorsque vous examinez les rubriques thématiques, vous constatez la présence d’un lien « modifier ». Cliquez dessus pour effectuer des changements dans la rubrique concernée. La procédure est identique à celle que nous venons d’étudier. Un clic sur la petite croix à droite du lien supprime la rubrique. Par défaut, trois articles sont affichés par rubrique. Vous pouvez augmenter ou réduire ce nombre en cliquant sur les liens « Afficher plus d’articles » et « Afficher moins d’articles ».

Par ailleurs, notez que la page d’informations de Google est automatiquement mise à jour à intervalles réguliers. Vous apercevez le message « Généré automatiquement il y a xx minutes » en haut de page et les articles mis en avant changent fréquemment. Enfin, en bas de page, le lien « Partagez vos actualités personnalisées avec un ami » vous permet d’envoyer les paramètres de vos actualités personnalisées à un ami afin qu’il les intègre éventuellement sur son ordinateur.

Le texte original de cette fiche pratique est extrait de «Tout sur le web 2.0» (Capucine Cousin, Collection CommentCaMarche.net, Dunod, 2008)

A voir également :

Ce document intitulé «  Google News - Personnnaliser les actus  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.