Comprendre les réseaux sociaux mobiles

Décembre 2016





Le Web évolue en fonction des nouveaux usages qui apparaissent… et des outils high-tech mis à disposition des individus. Or, les joujoux high-tech apparus depuis fin 2007 promettent le développement de la mobilité des clients internautes (que l’on commence à appeler mobinautes), car ils ont pris l’habitude de surfer sur Internet depuis leur mobile) ; en téléphonie mobile, avec de nouveaux modèles de terminaux dotés de fonctionnalités d’Internet mobile, comme l’iPhone d’Apple et le Blackberry. Également, des PC ultra-portables comme l’EEE PC d’Asus permettent de se connecter n’importe où, et les GPS de se géolocaliser. À cela s’ajoutent le développement des réseaux 3G et wifi et l’apparition de nouvelles formules d’abonnement, notamment en téléphone mobile, qui rendent l’Internet mobile moins onéreux.

Par ailleurs, la téléphonie dispose d’un atout que l’on ne trouve pas sur le Web : la possibilité de se géolocaliser, qui promet des usages de navigation intelligents, alors que se développent les téléphones mobiles munis d’un GPS.

À cela s’ajoute le lancement attendu pour courant 2008 de Google Androïd, futur système d’exploitation ouvert pour téléphone mobile. Google se positionne ainsi sur le créneau du téléphone portable, face aux autres systèmes déjà en place, comme Symbian du finlandais Nokia, qui équipe la grande majorité des smartphones, ou Windows mobile de Microsoft. Google Androïd sera doté d’une interface de navigation tactile, qui permettra d’accéder à une vingtaine de services, dont la géolocalisation. Surtout, il sera ouvert à tout développeur qui pourra ainsi l’enrichir de nouvelles fonctions.

Le kit de développement est d’ailleurs en ligne : http://code.google.com/android/download.html

Certains réseaux sociaux songent d’ailleurs à leur déclinaison mobile, à l’image de l’univers virtuel Second Life, dont les concepteurs ont annoncé une nouvelle version, pour téléphone mobile.

Webwag


Créée par Franck Poisson, l’ancien directeur général de Google France, en août 2006, Webwag synchronise sur mobile sa page d’accueil personnalisable, et permet de créer ses widgets mobiles. Pour y accéder, il vous suffit d’entrer votre numéro de mobile sur le site Internet de Webwag, qui vous envoie alors une application à télécharger gratuitement.

Webwag vous permet aussi de sélectionner les flux RSS que vous voulez voir apparaître sur votre page d’accueil, d’envoyer des messages sur Twitter… et d’accéder à des services comme la météo, un utilitaire de gestion des tâches, et un module de recherche.

Par ailleurs, Webwag a ouvert un service d’ouverture des API (programmes de développement) de Webwag Mobile.

oneConnect de Yahoo !


oneConnect se veut la future application mobile sociale de Yahoo !

Elle doit intégrer des messageries et d’autres applications sociales, et réunir l’ensemble de vos contacts : de votre téléphone, de votre carnet d’adresses Yahoo !, mais aussi de vos réseaux sociaux (Facebook, Flickr Friendster, Hi5, Last.fm, twitter…).

Vous pourrez voir si vos contacts sont en ligne, lire vos derniers messages, ou encore charger des photos. Vous pourrez aussi y chater via les messageries instantanées AIM, MSN Messenger et Google Talk.

Sur le modèle du News Feed de Facebook, une fonctionnalité « Pulse » vous donnera toutes les dernières mises à jour de vos contacts, des divers réseaux sociaux dont vous êtes membre.

Goojet


Dirigée par Guillaume Decugis, ancien de Musiwave, Goojet, start-up française, doit lancer courant 2008 un service sur le créneau, là encore, de la convergence web/mobile.

Pour l’installer, vous devez télécharger une application Java, envoyée par SMS et, bien sûr, vous inscrire au préalable sur le site web.

Sur ce service, vous pouvez accéder à un espace catalogue, pour sélectionner les modules (ou Goojets) auxquels vous souhaitez accéder sur votre mobile, une fenêtre simulant votre configuration, et une zone « événements », un fil d’actualités sur les activités de vos amis, et les messages et invitations que vous recevez.

Vous pourrez aussi créer vos propres services personnalisés. On y trouve des Goojets de services comme Flickr, Facebook, ou encore Twitter ou des services standard, de la météo à la téléconférence, en passant par la messagerie instantanée et le lecteur de flux RSS. Des services que l’utilisateur peut « envoyer » sur son mobile, via une interface intuitive de glisser-déposer.



Gratuit pour l’instant, Goojet cherche encore son modèle économique. Elle pourrait faire payer des services premiums tels que la téléconférence, ou mettre en avant des contenus tiers, comme ceux d’une marque.

JaxtR


Véritable réseau social mobile, le service communautaire JaxtR a été lancé en mars 2007 par Philip Mobin et Touraj Parang. Il compte 10 millions d’utilisateurs dans 220 pays. Il permet de commenter ses blogs préférés en y postant un commentaire ou en passant directement un coup de fil à leur auteur.

Quel est l'intérêt ? C'est surtout la possibilité d'être joint par des personnes qui ne connaissent pas votre adresse mail et vos numéros de téléphone.

Après une inscription gratuite, vous pouvez envoyer gratuitement des SMS depuis votre ordinateur, et mettre un widget sur votre blog ou dans votre signature mail qui permettra à tous ceux qui le veulent de vous envoyer un SMS ou de vous contacter par téléphone. Les appels peuvent être émis depuis le monde entier au tarif local, ou gratuitement via les box ADSL. Cerise sur le gâteau, votre véritable numéro n’apparaît jamais en ligne.

Le site de JaxtR.com n’est disponible qu’en anglais, mais le service fonctionne très bien avec les numéros de téléphone fixes et mobiles français.

Le principe : une fois inscrit sur JaxtR.com, en créant votre profil, vous déclarez votre numéro de téléphone dans votre profil JaxtR, en cliquant sur Link ou Phone pour recevoir des appels d’internautes. Une fois le numéro saisi, un serveur vocal appelle pour demander d’entrer un code de vérification. Vous pouvez alors choisir d’acheminer tous les appels sur votre téléphone, ou seulement ceux de vos amis déclarés. En effet, JaxtR permet de filtrer les appels en créant la liste d’amis autorisés à appeler. Les autres sont dirigés automatiquement vers une messagerie vocale.

JaxtR peut également vous fournir un numéro local pour effectuer des appels gratuits, sans que votre véritable numéro n’apparaisse en ligne. Pour cela, vous devez vous rendre sur votre page JaxtR ou votre blog, puis cliquer sur Call me, et indiquer votre pays et votre propre numéro, puis cliquer sur Get Number.

Après vous être inscrit, vous pouvez envoyer gratuitement des SMS via le Web, ou encore intégrer un widget (en insérant une ligne de code fournie) sur votre blog ou sur votre site, qui permet à vos visiteurs de vous appeler, depuis leur téléphone, au tarif d’une communication locale (donc gratuitement depuis une box). Le widget est important car il permet d’être accessible aux membres de sa communauté (amis, contacts, famille…) depuis son blog, MySpace, Facebook…

Mobiluck


La start-up française MobiLuck, créée en juillet 2003 par Olivier Chouraki, est un réseau social mobile qui vous permet de détecter vos amis qui sont à proximité de vous, via Bluetooth. L’idée initiale était de développer une interface client pour téléphone mobile, basée sur Bluetooth, et munie d’un antivirus, permettant d’envoyer et recevoir des messages dans un rayon de quelques dizaines de mètres. Pour cela, vous pouvez télécharger le logiciel sur Internet.

Depuis 2007, il inclut aussi une fonction de géolocalisation, réalisée sur le mode déclaratif (vous devez donner vote accord pour être géolocalisé, ainsi que vos amis.

MobiLuck doit aussi proposer courant 2008 une API ouverte, qui permettra à ses membres d’afficher leur localisation sur leur blog, ou sur tout réseau social.

Les fonctions de base de MobiLuck sont gratuites, mais les plus avancées sont payantes – l’identification de l’émetteur du message ou la fonction réponse (1,50 euro par mois ou 15 euros par an).

Le texte original de cette fiche pratique est extrait de «Tout sur le web 2.0» (Capucine Cousin, Collection CommentCaMarche.net, Dunod, 2008)

A voir également :

Ce document intitulé «  Comprendre les réseaux sociaux mobiles  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.