Bien choisir un GPS

Septembre 2016


Eléments techniques


La qualité de réception du signal GPS est bien évidemment primordiale. Aujourd'hui, (été 2008) c'est le standard SiRF Star III qui est considéré comme l'excellence.

La qualité de l'écran et du graphisme. Taille, éclairage et anti-reflet sont à vérifier. Attention, un lecteur GPS est souvent placé « en plein soleil », il est donc nécessaire d'avoir une très bonne qualité de lumière. A l'inverse, vérifiez qu'il existe un mode « nuit » avec moins d'éclairage pour ne pas gêner la conduite nocturne, c'est aussi une question de sécurité. On préférera les modèles avec une interface personnalisable.

La qualité sonore et vocale. Cette voix vous accompagnera pendant tous vos voyages...il est préférable qu'elle vous plaise. Vous pouvez avec certains modèles télécharger via internet d'autre voix que celles proposées.

La fixation. Cela peut paraître accessoire mais il n'y a rien de plus agaçant qu'un GPS qui « tombe » régulièrement après quelques vibrations. On s'intéressera aussi de près au système d'orientation de l'écran.

L'alimentation. En général, un cordon relié à l'allume-cigare. Pour ceux qui apprécient de préparer leur navigation en dehors du véhicule, on vérifiera l'existence d'une bonne batterie et/ou d'une alimentation par câble USB.

Cartographie


La qualité de l'information. Les cartes proposées sont-elles récentes ? Quel(s) secteur(s) couvrent-elles (pays, Europe, monde) ? Le prix de l'appareil est lié à la fourniture de ces informations.

La possibilité de mise à jour. Aujourd'hui, la plupart des marques offrent la possibilité d'actualiser la cartographie du GPS via un site Internet. La différence se fait par le prix : abonnement, achat de mise à jour à l'unité, gratuité. Elle se fait aussi par la fréquence et la qualité (cartes mises à jour fréquemment mais par les utilisateurs par exemple.)

Les radars et l'info trafic. Ces informations, actualisées en temps réel, sont diffusées avec une autre technologie que le GPS, il s'agit du RDS/TMC (RDS utilisé aussi pour les autoradios pour transmettre des informations texte).
Deux types de réception : intégrée au GPS ou sur une antenne externe. Abonnement à l'info trafic compris ou non dans l'achat du GPS.

Les points d'intérêt. Il s'agit des informations liées à votre parcours : stations service, hôtels, restaurants, patrimoine.

Ergonomie et la navigation


L'ergonomie de l'interface. Même un enfant de 6 ans (s'il sait lire et écrire) doit pouvoir préparer un parcours. En tous les cas, vous devez, du bout du doigt indiquer votre destination et la valider.

L'adaptation de la navigation. Au début des GPS, la voix disait tout le temps : « faites demi-tour dès que possible ! ». Cela ne devrait plus arriver. En effet, aujourd'hui, les puces re-calculent les parcours en temps réel si vous n'avez pas respecté ses indications.
Le temps de « calcul » d'un parcours est un élément indispensable lié en général à la qualité de la puce.

A voir également :

Ce document intitulé «  Bien choisir un GPS  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.