Posez votre question »

Devenir ingénieur informatique

Juin 2015


Devenir ingénieur informatique


Ingénieur informatique (ou ingénieur informaticien) est une appellation dite générique, c'est-à-dire qu'elle ne désigne pas de façon précise un métier ou une formation. Être ingénieur, c'est être spécialisé et l'informatique couvre beaucoup de domaines d'activité.

La notion d'ingénieur est souvent de niveau Bac + 5 ; nous sommes donc au niveau Master ; Piqûre de rappel : la Réforme LMD. Cependant, les niveaux diffèrent selon que vous avez ou pas une expérience professionnelle et selon la spécialité.

Le Conseil National des Ingénieurs et Scientifiques de France classe les ingénieurs en trois catégories :

La Commission des Titres d'Ingénieur, plus communément appelée CTI, habilite les établissements à délivrer le diplôme légalement protégé. Les écoles dites «d'ingénieur» ou qui dispensent ce cursus, ont la possibilité d'avoir ce partenariat, pas l'obligation. La CTI oeuvre pour que ces écoles aient ce partenariat. Des écoles oeuvrent aussi pour avoir ce partenariat.
Les écoles qui n'ont pas de partenariat avec la CTI délivrent des diplômes/titres/certificat(ion)s internes ; Le diplôme/titre/certificat(ion) n'a donc de valeur qu'en rapport avec la réputation de l'établissement.
Les universités et écoles adjacentes publiques collaborent avec la CTI.

On peut aussi décrocher le diplôme ou le titre d'ingénieur sur validation d'acquis, sur niveau scolaire + expérience professionnelle avec ou sans examen (si examen, souvent CTI, pas toujours), sur diplôme niveaux DESS, DEA... de moult autres façons comme indiqué dans le lien CNISF ci-dessus et dans les rubriques III, V et VII. Renseignez-vous donc sur vos possibilités à vous :
  • Études Bac + 5 pour un diplôme protégé
  • Études Bac + 5 pour un diplôme strictement référencé à l'école dans laquelle vous ferez votre cursus et dont le diplôme ou certificat(ion) sera protégé(e) ou pas
  • Études niveaux DESS, DEA...
  • Études + expérience professionnelle
  • Niveau d'études + professionnalisation
  • Niveau d'études + professionnalisation + examen pour le diplôme protégé ou pas
  • Expérience professionnelle


L'ingénierie informatique distingue deux grands domaines : le domaine Production/Exploitation et le domaine Etudes/Développement. L'identification de ces deux domaines est induite dans l'appellation du titre d'ingénieur et des fonctions inhérentes. Il arrive que ces appellations spécifiques portent d'autres appellations équivalentes ; elles seront mentionnées dans leur intégralité ici.

Voici donc un panel d'informations de comment devenir et de ce que peut être un ingénieur informatique.

Sommaire



Définitions


Cette astuce informe sur comment devenir ingénieur, pas exclusivement comment obtenir le Diplôme d'Ingénieur en Informatique, validé par la CTI = Commission des Titres d'Ingénieur.

La définition d'ingénieur distingue deux notions, celle du métier et celle du diplôme. La CTI parle aussi de métier de l'ingénieur. Elle dit aussi qu'être ingénieur repose sur une solide culture scientifique qui peut être une expérience professionnelle.

L'appellation d'ingénieur recouvre en France deux grandes réalités, qui coexistent sans se confondre.

Ingénieur, c'est un titre ou grade donné à une personne en fonction de sa qualification dans une fonction ou un emploi ou sur le vu d'un diplôme sanctionnant cette qualification. Les dictionnaires le définissent aussi -et parfois uniquement- comme un nom commun ; prenons encore pour exemples celui-ci ou celui-là.

Pour l'INRIA = Institut National de Recherche en Informatique et Automatique - centre de recherches public géré par l'Etat - l'Ingénieur expert de haut niveau (Catégorie I) est un spécialiste à haute qualification scientifique et/ou technique disposant d'une expérience professionnelle de plusieurs années acquise dans le monde industriel ou dans celui de la recherche, en France ou à l'étranger, qui le différencie de l'Ingénieur de recherche développement (Catégorie II) qui, lui, est diplômé.

Les organismes de recrutement s'approprient l'appellation d'"ingénieur informatique" comme l'APEC ou encore Jobetic, pour ne citer qu'eux. Les titulaires du Diplôme d'Ingénieur en Informatique validé par la CTI estampillent leur CV de cette appellation générique. Les écoles aussi, citons pour exemples l'ENSISA et l'EPF.

Cette astuce s'appelle : Devenir ingénieur informatique. Elle développe donc les possibilités d'accéder au poste d'ingénieur informatique du Bac à Bac + 6, indique quelques établissements qui délivrent le diplôme validé ou pas par la CTI et quelques centres de formations qui dispensent des formations diplômantes ou pas.

Aujourd'hui, il y a moyen d'accéder à ses rêves professionnels, donc socio-professionnels. Les parcours diffèrent. Ils s'inscrivent dans des vécus éclectiques qui peuvent tous mener à un même rêve, un même objectif, en l'occurrence ici : Devenir ingénieur informatique.

I- Cursus initial


Des Baccalauréats scientifiques restent la meilleure base pour accéder à toutes les filières qui vont être énoncées ci-dessous.

Nous pointerons cependant le doigt sur le Bac STG (l'ancien Bac STT) Informatique de gestion qui permet d'accéder au BTS Informatique de gestion. Le Bac STI aussi, avec les options Génie électronique ou Génie électrotechnique, qui intègrent l'informatique industrielle ou encore l'option Arts Appliqués, qui intègre l'informatique appliquée.

Que le baccalauréat soit strictement scientifique ou professionnel, il doit intégrer les options informatiques. Sinon, vous devrez être à même de prouver vos connaissances en informatique, si vous souhaitez accéder à un poste d'ingénieur ou bien entrer dans une université, une école spécialisée ou un centre de formation pour le devenir.

Nous pointerons également le doigt sur le DUT Informatique accessible aux titulaires d'un Bac S, d'un Bac STI ou STG comme indiqué ci-dessus ou d'un Bac ES ; qu'on se le dise ! Et sur le BTS IRIS, Informatique Réseaux pour l'Industrie et les Services, accessible de préférence avec un Bac STI.

Certains baccalauréats intègrent dans leurs programmes des enseignements liés à l'informatique. Ils induisent le choix obligatoire d'options relatives. D'autres baccalauréats n'intègrent aucun programme informatique, comme le Bac ES ; le choix de vos options dites « facultatives » sera donc déterminant si vous souhaitez plus tard vous orienter vers un parcours informatique ! Vous aurez su ou pas anticiper vos besoins et/ou vos envies ! Informez-vous sur les options dispensées par les lycées susceptibles de vous intéresser.

Rappelons que les CFA = Centres de formation d'Apprentis dispensent des formations informatiques. Contactez ceux de votre région ; voici une information intéressante sur les dites formations.
Je vous invite à consulter le site de l'ONISEP, l'Office National d'Information sur les Enseignements et les Professions, qui est spécialisé dans les cursus scolaires. Vous pouvez également vous rendre sur place, car il existe forcément une antenne près de chez vous.

II- Cursus LMD


Voici quelques liens qui vous aiguilleront et vous informeront sur le cursus LMD. Il vous est vivement recommandé de vous rapprocher des universités et des écoles de votre région.

- Cycle L d'informatique

- Masters, Masters Spécialisés et les MBA Communication numérique Informatique
- Master Recherche Informatique et Master Professionnel
- Master Parisien de Recherche en Informatique = MPRI

III- Possibilités d'accéder au poste d'ingénieur informatique


Je vous renvoie bien entendu ici aux informations du texte introductif de cette astuce, ainsi que celles énoncées dans les rubriques Définitions et II. Il ne s'agit ici, bien entendu, que de préciser quelques possibilités d'accéder au poste d'ingénieur informatique, le cursus d'un individu étant souvent lié aux opportunités qui se présentent à lui, à sa professionnalisation et à l'appréciation de ses compétences et de ses valeurs humaines par les entreprises et les recruteurs.
Est-il nécessaire de préciser que dès lors que vous avez le statut/titre d'Ingénieur estampillé sur votre fiche de paie, cette désignation prend une valeur juridique.

Baccalauréat + expérience professionnelle


- Pilote d'exploitation = Pilote de serveurs, Pilote de systèmes, de ressources, de services, Surveillant de serveurs, Superviseur de ressources, Gestionnaire de production informatique. Il est désigné comme étant un ingénieur. Niveau bac technique avec une expérience de 2 ou 3 ans dans la production informatique. Il analyse des messages reçus à l'unité de pilotage. Il alerte et intervient en cas d'incidents, surveille et maintient les conditions générales de production.

Bac + 2


- Analyste d'exploitation = Ingénieur d'exploitation, Ingénieur de production, Ingénieur/Technicien support. Spécialiste des grands systèmes ou serveurs supportant les applications lourdes de l'entreprise.

- Technicien micro/réseau/messagerie = Technicien de maintenance en informatique, Technicien réseaux, micro et télécoms, Responsable de l'exploitation informatique. Avec une formation égale ou inférieure à bac + 2, il répare ou assiste sur des problèmes plutôt matériels.

- Correspondant informatique = Correspondant utilisateur, Correspondant assistance informatique, Assistant informatique, Responsable du support à l'utilisateur. Il assure l'assistance, le suivi et le traitement d'incidents et la logistique.

- Technicien support informatique bureautique = Technicien micro, Correspondant assistance informatique, Assistant micro-informatique, Responsable du support à l'utilisateur. Il installe les équipements et les mises à jour des logiciels. Il assure l'information des utilisateurs sur la mise en place de nouveaux outils ainsi que leur formation permanente. Il peut être en charge de la gestion, de l'élaboration et du suivi des contrats destinés à la maintenance des équipements et des logiciels.

- Assistant technique clientèle = Technicien micro, Technicien de maintenance, Ingénieur/Technicien support. Il est en poste chez un fournisseur constructeur, éditeur ou société de service. Il assure un support technique aux utilisateurs clients de l'entreprise. Il effectue, généralement dans un cadre contractuel (garantie, contrat d'assistance...), la maintenance de premier niveau et la mise à jour des matériels et logiciels vendus aux clients.

- Technicien télé-assistance = Ingénieur support Hot Line, Responsable assistance clients, Ingénieur/Technicien support, Ingénieur de maintenance. Il assure une assistance technique aux utilisateurs clients de l'entreprise pour une ligne de produits matériels ou logiciels. Les métiers liés à l'assistance à distance sont exercés au sein de structures hiérarchisées dirigées par un responsable du support.

Bac + 4


- Administrateur de bases de données = Ingénieur en bases de données, Expert en bases de données, Responsable bases de données. Il est expert dans l'installation, la configuration, l'administration et l'optimisation des fonctionnements de bases de données sur les différents serveurs de l'entreprise.

Bac + 5


- Directeur de projet = Directeur de mission, Responsable de projets, Chef de groupes de projet. Bac + 5 ou Ecoles d'ingénieurs. Son expérience technique forte fait qu'il dirige plusieurs affaires simultanément.

- Chef de projet = Chef de projet applicatif, Chef de projet intégrateur, Responsable de domaine. Il a Bac + 5 et plusieurs années d'expérience dans les métiers du développement. Il peut exercer chez un éditeur, dans une SSII ou au sein d'une entreprise utilisatrice. Il pilote des équipes internes ou externes, chargées d'intégrer un progiciel ou de développer une solution spécifique. Il contribue à assurer la gestion économique du projet et celle des ressources du développement.

Niveaux variables


Vous avez minimum Bac + 2, une entreprise recrute l'un des métiers ci-dessous, tentez votre chance ! Ne perdez néanmoins pas de vue que les surdiplômés auront souvent la part belle, mais une attitude, une motivation, des compétences et des savoir-faire peuvent changer la donne !

- Intégrateur d'exploitation = Intégrateur de production, Responsable de déploiement logiciel, chargé de mise en exploitation.

- Ingénieur (développement) système = Responsable système. Il est déjà diplômé d'une école d'ingénieurs ou d'une université. Il a une expérience forte dans les architectures de systèmes, les systèmes d'exploitation et les systèmes de gestion de base de données. Il intervient dans la mise en place de projets qui incluent les nouvelles technologies.

- Webmaster = Webmestre, Administrateur de site Web. Il est avant tout un technicien communicant chargé de la gestion d'un site Web ou d'un intranet. Voyez l'information complète de l'ONISEP sur le métier de Webmestre avec des exemples de formations du niveau Bac + 2 aux LMD menant au métier.

- Responsable sécurité = Responsable sécurité système d'information (RSSI), Ingénieur sécurité. Il conçoit et gère les procédures permettant à l'entreprise de se prémunir contre une agression ou un sinistre.

- Ingénieur études/développement = Ingénieur de développement logiciel, Développeur. Il travaille dans une entreprise utilisatrice ou dans une SSII. Il peut encadrer une équipe d'analystes programmeurs qui sont pour la plupart du temps des ingénieurs débutants.

- Intégrateur d'applications = Intégrateur de développement, Concepteur-intégrateur. Il a déjà une expérience professionnelle. Il travaille sous la responsabilité du chef de projet. Il participe aux choix des différents composants logiciels (progiciels, bases de données, développements spécifiques...) et assure l'assemblage dans le respect du plan d'urbanisme des systèmes d'information de l'entreprise et de l'architecture retenue pour le projet.

- Chef de projet multimédia = Concepteur multimédia, Réalisateur multimédia. Il a un niveau d'études supérieures et allie dans ses fonctions informatique, audiovisuel, communication, arts graphiques. Il est le coordinateur d'équipes de professionnels de disciplines différentes. Il est un excellent interlocuteur et négociateur. L'évolution du marché de l'emploi informatique court vers ce genre de métier très prisé aujourd'hui. Un métier d'avenir donc.

- Spécialiste du développement par composants =Développeur technologie objet. Il administre les composants et gère leur cycle de vie (évolution, maintenance) dans l'entreprise.

- Assistant utilisateurs. Il est non seulement un professionnel technique, mais aussi de la communication avec la clientèle.

- Directeur de centre d'appels. Il est en charge du bon fonctionnement du centre. Il gère l'infrastructure au plan humain, technique et financier. Il adapte les effectifs aux besoins de l'entreprise et de ses clients. Ce métier requiert un très grand sens de l'anticipation et de l'organisation avec une composante ressources humaines très importante.

Conseil, Expertise : Bac + 4 à 6


On compte parmi les grands métiers de l'informatique :

L'Ingénierie de systèmes, intégration de systèmes, assistance technique,
L'Infogérance d'infrastructure ou applicative,
Les Progiciels outils ou applicatifs,
Le Conseil et l'Expertise, que nous allons développer ici, puisque les autres points ont été approchés dans les détails précédant cette rubrique.

Le Conseil :

La notion de conseil requiert le niveau bac + 4 à 6 avec une solide expérience professionnelle. Il comprend, outre le conseil :), les notions d'études et de formation. Vous pouvez donc être

- Ingénieur conseil en organisation = Responsable organisation, Organisateur, Assistant informatique, Responsable du support à l'utilisateur. Très souvent dans une société de conseils ou d'une SSII plutôt qu'en entreprise utilisatrice. Il rend cohérents les processus, modes opératoires et moyens dans une entreprise avec ses objectifs et sa stratégie. Il est souvent spécialisé.

- Consultant en progiciels de gestion intégrés. Il est spécialiste et intégrateur ERP, PGI, architecte de systèmes applicatifs. Il est indispensable dans les sociétés de conseils spécialisées et les SSII, le consultant ERP (= Entreprise Ressources Planning ; en français PGI = programme de gestion intégré ) travaille dans une équipe projet pluridisciplinaire, sous la houlette du maître d'oeuvre. Presque tous les chemins mènent aux ERP : ingénieurs informaticiens ou généralistes, DESS, ancien responsable métier ou responsable d'une direction opérationnelle.

- Conseiller/assistant à maîtrise d'ouvrage = Consultant, Coordinateur, Responsable d'appels d'offres. Il intervient souvent à l'occasion de missions spécifiques. Très souvent indépendant ou consultant dans une SSII, il se range aux côtés de son client pour en défendre les intérêts. Formation ouverte aux experts technologiques et aux ingénieurs informaticiens spécialisés avec au moins 8 à 10 ans d'expérience professionnelle. Un bagage juridique est nécessaire.

- Architecte du système d'information. Il a au moins bac + 4 avec 5 à 8 ans d'expérience comme architecte de 1er niveau. Les expériences de management à haut niveau et la polyvalence des compétences est recherchée. Il remet à niveau ou conçoit la plate-forme technique de l'entreprise. Il conçoit l'architecture d'un système à partir des spécifications.

L'Expertise :

L'ingénieur expert est ultra-spécialisé dans un domaine. On peut citer comme métiers ceux de :

- Expert en exploitation
- Expert en communication et réseaux
- Expert en sécurité des systèmes d'information
- Expert en technologies Internet

Et puis :

La direction informatique :

Les métiers de l'administration de la direction informatique nécessitent une formation supérieure et une grande expérience professionnelle.

Le commerce et le marketing :

Un seul métier est recensé dans ce secteur : L'Ingénieur commercial : De formation ingénieur, IUP MIAGE, DEA, DESS ou 4 à 5 années d'études supérieures. Il organise et gère les relations avec les clients et les prospects de son entreprise. Il vend des solutions informatiques, de progiciels, établit des propositions commerciales, suit la clientèle et développe des comptes.

IV- Quelques universités et écoles spécialisées


Cette liste d'établissements universitaires et d'écoles n'est, bien entendu, pas exhaustive. Renseignez-vous auprès des universités et du Rectorat de votre région.
Rappelons encore ici que les écoles n'ont pas toutes un partenariat avec la CTI, qui délivre le Diplôme d'Ingénieur protégé. Je vous renvoie encore au texte introductif de cette astuce.
Rapprochez-vous aussi auprès de la CCI de votre région pour connaître les entreprises qui pratiquent l'alternance ; vous pouvez aussi consulter le Kompass pour les cibler ; les médiathèques et bibliothèques en ont le bottin parfois. Vous pouvez également consulter cette page de Studya qui donne des informations intéressantes sur les organismes qui peuvent vous aider à rechercher une entreprise.


A l' université :

- ISTIA = Ecole d'Ingénieurs de l'Université d'Angers

- IFIPS = Institut de Formation d'Ingénieurs de l'université Paris Sud XI - ex. FIIFO

- Sup Galilée = Ecole d'ingénieurs de l'Université Paris 13

- Réseau des universités de technologie

- Université de Marseille

- ENSISA = Ecole Nationale Supérieure d'Ingénieurs Sud Alsace

- EPF = Ecole d'Ingénieurs Généraliste

Écoles semi-publiques :

- EISTI = Ecole Internationale des Sciences du Traitement de l'Information

- ESIEE = Ecole d'ingénieurs des Sciences et technologies de l'information et de la communication, département informatique

Écoles privées :

Certaines de ces écoles dispensent l'enseignement en alternance, la formation continue et préparent à la VAE. Voir ci-dessous la rubrique VII.

- ISEN = Institut Supérieur d'Électronique et du Numérique

- ESILV = Ecole Supérieure d'Ingénieur Léonard de Vinci

- EPITA = Ecole Pour l'Informatique et les Techniques Avancées reçoit les étudiants boursiers.

- EPSI = Ecole Privée des Sciences Informatiques

- INSIA = Institut Supérieur d'Informatique Appliquée, réputé pour ses possibilités d'apprendre en alternance. A partir de Bac + 2.

- EFREI = Ecole d'Ingénieurs généraliste et privée

- Polytechnique à Tours ou Lille, pour exemples

- EPITECH, Ecole de l'expertise informatique

- EXIA, Ecole supérieure d'informatique du CESI

- SUPINFO Information Technology

- Institut d'Informatique et Mathématiques Appliquées - Master Professionnel Génie Informatique = l'ancien DESS GI

- ED STIC = Ecole Doctorale STIC - Master Recherche Sciences de l'Information et de la Communication

V- Formation continue


Que vous soyez salarié(e), demandeur(euse) d'emploi ou bénéficiaire du RMI, vous avez droit à la formation continue.

Voici les deux organismes les plus réputés pour leurs formations en ingénierie informatique :

- Le CNAM = Conservatoire National des Arts et métiers prépare aux métiers d'ingénieur informatique. Il délivre des titres homologués par la CTI. Vous trouverez celui près de chez vous en cliquant sur ce lien

Pour exemple : Master STIC Informatique

Et son antenne IPST = Institut de la Promotion Supérieure du Travail qui dispense des enseignements en cours du soir pour ceux qui travaillent ou pas.

Rappelons que les enseignants du CNAM sont des professionnels. Si vous vous engagez dans une formation d'ingénieur informatique, vous serez l'élève d'un ou plusieurs professionnel(s) en ingénierie informatique qui a/ont une connaissance complète du métier sur le terrain.

- Le GEFI = CEntre de Formation et de reclassement en Informatique a des partenariats avec la CTI et dispense des formations spécialisées de :
- Technicien de maintenance micro/réseaux, que l'on appelle aussi Technicien de service en informatique
- Technicien hot-line micro/réseaux
- Technicien supérieur en réseaux informatiques.
L'accès à ces formations est destiné à ceux qui possèdent de bonnes connaissances techniques. Aucun diplôme n'est requis, mais vous passerez des tests psychotechniques, de logique et de culture informatique afin d'évaluer vos aptitudes, vos connaissances et votre motivation. Si vos tests sont concluants, un entretien clôturera la recevabilité de votre entrée en formation afin d'évaluer vos qualités relationnelles et la personnalisation de votre projet.


Et puis :

- Le GRETA = GRoupement d'ETablissements publics locaux d'enseignement pour Adultes

Pour exemple : Ingénieur Réseaux Informatique

- Les CFA = Centres de Formations d'Apprentis préparent aux métiers de l'informatique. Je vous redonne leur annuaire complet

Pour exemple, les nombreuses formations informatiques du CFA Lille :

- FORMASUP dispense des formations informatiques niveaux DUT et LMD - possibilités en alternance - dont vous trouverez la liste dans ce lien

Vous pouvez aussi vous renseigner auprès de l'AFPA près de chez vous. L'AFPA = Association pour la Formation Professionnelle des Adultes travaille en étroite collaboration avec l'ANPE. Vous pouvez donc vous rendre à l'ANPE de votre secteur pour être informé(e). Si une formation vous intéresse et qu'elle est dispensée par l'AFPA, votre référent démarrera la procédure relative à l'accessibilité de votre demande. L'AFPA développe ses possibilités d'action en Europe et plus largement dans l'international ! Ce lien pour vous renseigner un peu.

Je vous invite à vous rapprocher des centres d'information sur la formation professionnelle. Les deux plus connus sont les CARIF-OREF et INFFO.
Il y a forcément un CARIF-OREF dans votre région, que vous trouverez dans ce lien

Pour vous informer auprès du Centre INFFO

Voici un lien intéressant qui informe de façon générale comment devenir ingénieur en formation continue

Et ces liens aussi sur les Textes Officiels de la formation Fontanet :


Voyez aussi ces informations sur la formation continue universitaire en IUT, que vous pourrez trouver dans votre région.

Et consultez le CEFI = Centre de ressources et de prospective sur les Grandes écoles d'ingénieurs et de gestion, et sur les emplois d'encadrement.


Pour celles et ceux qui sont en activité professionnelle :
Ces formations peuvent être suivies pendant votre temps habituel de travail sur des durées variables ; Renseignez-vous.
Certaines se font en cours du soir sur une ou plusieurs année(s) ; Renseignez-vous aussi. Si tel est votre cas, vous l'aurez compris, formation continue rime avec 8 heures au boulot la journée + 2 à 4 heures de cours en soirée pendant une ou plusieurs années donc + temps passé à réviser, composer... + faire face à vos responsabilités familiales, si vous en avez. Que vous courriez pour une qualification ou pour une professionnalisation diplômante ou pas, vous n'aurez pas seulement à gérer ce souci formidable que d'étudier ; Faudra vous arracher !

La formation continue peut également se décliner à distance ou online ; voyons cela tout de suite dans la rubrique ci-dessous.

VI - Formation à distance et online


Ces deux organismes sont souvent localisés dans l'enceinte même des universités. Renseignez-vous !

- Le CNED = Centre National d'Enseignement à Distance pour les études du premier cycle jusqu'au Baccalauréat

- Le SED = Service d'Enseignement à Distance concerne les études universitaires ou CNED Supérieur

Il se peut que vous soyez amené(e) à être rattaché(e) à un établissement localisé dans une autre région. Ceci ne gêne en rien le bon déroulement de votre enseignement puisqu'il est de toute manière à distance. Sachez néanmoins que des rencontres enseignants-élèves/étudiants sont organisées ponctuellement et qu'il est également possible d'être et de rester en contact avec vos professeurs.

- L'AUF = Agence Universitaire de la Francophonie propose ses formations Transfer dans le cadre de son Programme Soutien des TICs pour le développement de l'enseignement supérieur et de la recherche et FOAD = Formations Ouvertes et A Distance.

- Les CFA, le CNAM et FORMASUP proposent certaines de leurs formations en ligne. Vous trouverez leurs liens dans la rubrique V.

- Le CNA-CEFAG propose, avec Racine, des modules de formation d'ingénieur informatique.
Pour exemple, celui de Bagnolet (93) est spécialisé dans l'infographie multimédia

Je vous conseille ce lien intéressant qui rassemble des données précises sur la formation informatique à distance

Voir aussi ce lien qui recense les liens d'établissements

VII- VAE, VAP, Code de l'éducation


VAE = Validation des Acquis de l'Expérience :

Elles s'adressent aux personnes qui ont des compétences, des savoir-faire, une expérience professionnelle dans un domaine précis dont elles n'ont pas le diplôme correspondant. Il s'agit de constituer un dossier. La constitution de ce dossier est longue mais elle peut se faire à votre rythme. Vous êtes appuyé(e) par des professionnels ; L'ANPE peut vous orienter vers eux. La validation de votre dossier est décidée par un jury dont 25% sont des professionnels ; elle peut donner lieu à un entretien, à une mise en situation professionnelle - réelle, simulée ou reconstituée - mais pas toujours : parfois votre dossier suffit ! On ne le sait pas toujours ! Bien entendu, plus votre dossier est béton, plus vous aurez la possibilité de devenir titulaire du diplôme espéré.

Pour avoir des infos précises, consultez
Voyez aussi ces pages précieuses issues du site Legifrance



VAP = VAPP = Validation des Acquis Professionnels et Personnels :

Elle permet l'accès à une formation sans le diplôme requis.

Code de l'Education :

Article L642-9 : Les techniciens autodidactes, les auditeurs libres des diverses écoles, les élèves par correspondance, qui justifient de cinq ans de pratique industrielle comme techniciens, peuvent, après avoir subi avec succès un examen, obtenir un diplôme d'ingénieur par décret et avis favorable de la CTI.

VIII- Concours


Les grandes instances nationales ou pas ouvrent des concours internes et externes d'ingénieurs de spécialités diverses, dont informatiques, sur critères divers.

Pour exemples :

Je vous invite à aller

- Sur ce dossier CNRS, Centre National de Recherche Scientifique, notamment à la page 9 sur les conditions à concourir, la page 11 sur la qualification professionnelle, la dispense de diplôme..., la page 12 pour accéder au poste d'ingénieur

Il faut bien évidemment être conscient(e) que concourir avec un diplôme de niveau moindre devra être compensé par d'autres atouts ; expérience professionnelle forte par exemple. Quant à la dispense de diplôme, vaut mieux être toujours dans le coup !

- Sur cette page du site de l'INRIA, Institut National de Recherche en Informatique et en Automatique, dont l'admissibilité aux concours des personnels permanents se fait, par un jury, sur étude de la valeur professionnelle du dossier du candidat.

Info :
L'INRIA recrute aussi en CDD et sans concours, sur titre d'ingénieur, master ou docteur en informatique ou diplôme équivalent

Rappelons que ces grandes instances (CNRS, INRIA, IRCAM et les autres) recrutent des ingénieurs informatiques sur niveaux d'études avec ou sans concours et dispensent ensuite des formations spécialisées en interne. Renseignez-vous !

Liens utiles


Je vous invite à cliquer sur

Cette page du

Cette autre page du

Cette astuce CCM pour connaître le

Cette formidable page de l'

Le
  • Site du Réseau Information Jeunesse pour trouver le CRIJ = Centre Régional d'Information Jeunesse ou le CDIJ = Centre Départemental d'Information Jeunesse près de chez vous, afin de collecter quelques bons tuyaux sur tout ce qui fait la vie estudiantine, notamment sur les métiers.


Cette page du

Cette page aussi sur

Et enfin cette astuce CCM sur les possibilités d'obtenir

Pour une lecture illimitée hors ligne, vous avez la possibilité de télécharger gratuitement cet article au format PDF :
Devenir-ingenieur-informatique.pdf

Réalisé sous la direction de , fondateur de CommentCaMarche.net.

A voir également

Dans la même catégorie

Publié par fleursdespyrenees. - Dernière mise à jour par Jeff
Ce document intitulé «  Devenir ingénieur informatique  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.