Le modèle TCP/IP

Décembre 2016


Le modèle TCP/IP


Cet article décrit le modèle de référence TCP/IP, qui est la norme historique et technique d’Internet.

Le ministère américain de la Défense a créé le modèle de référence TCP/IP parce qu’il avait besoin de concevoir un réseau pouvant résister à toutes les conditions, même à une guerre nucléaire. Dans un monde connecté par différents types de médias de communication tels que les fils de cuivre, micro-ondes, fibres optiques et liaisons satellite, le ministère de la défense souhaitait une transmission de paquets capable d’aboutir à coup sûr et sous n’importe quelle condition. Ce problème de conception extrêmement ambitieux a conduit à la création du modèle TCP/IP.

Contrairement aux technologies réseau propriétaires mentionnées précédemment, TCP/IP a été développé en tant que norme ouverte. Cela voulait dire que n’importe qui pouvait utiliser TCP/IP. Cela contribua à accélérer le développement de TCP/IP en tant que norme.

Le modèle TCP/IP comporte les quatre couches suivantes:
  • La couche application
  • La couche transport
  • La couche Internet
  • La couche d’accès au réseau




(Modèle à regarder de bas en haut.)

Bien que certaines couches du modèle TCP/IP aient le même nom que les couches du modèle OSI*, elles ne correspondent pas exactement. Il est à noter que la couche application assure différentes fonctions dans chaque modèle.

Les concepteurs du modèle TCP/IP estimaient que la couche application devait inclure les détails des couches session et présentation OSI*. Ils ont donc créé une couche application qui gère les questions de représentation, le code et le contrôle du dialogue.

La couche transport est chargée des questions de qualité de service touchant la fiabilité, le contrôle de flux et la correction des erreurs. L’un de ses protocoles, TCP (Transmission Control Protocol - protocole de contrôle de transmission), fournit d’excellents moyens de créer, en souplesse, des communications réseau fiables, circulant bien et présentant un taux d’erreurs peu élevé.

Le protocole TCP est orienté connexion. Il maintient un dialogue entre l’ordinateur source et l’ordinateur de destination pendant qu’il prépare les informations de couche application en unités, appelées segments. Un protocole orienté connexion ne signifie pas qu’il existe un circuit entre les ordinateurs en communication. Ce type de fonctionnement indique qu’il y a un échange de segments de couche 4 entre les deux ordinateurs hôtes afin de confirmer l’existence logique de la connexion pendant un certain temps.

L’objectif de la couche Internet est de diviser les segments TCP en paquets et de les envoyer depuis n’importe quel réseau. Les paquets arrivent au réseau de destination indépendamment du chemin qu’ils ont emprunté pour y parvenir. Le protocole qui régit cette couche est appelée protocole IP (Internet Protocol). La détermination du meilleur chemin et la commutation de paquets ont lieu au niveau de cette couche.

La relation entre IP et TCP est essentielle. Chaque protocole joue un rôle particulier : IP pointe le chemin pour les paquets, tandis que TCP assure un transport fiable.

A voir également :

Ce document intitulé «  Le modèle TCP/IP  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.