GAG (gestionnaire de boot graphique)

Décembre 2016


Tutoriel GAG




Obtenir GAG


Vous pouvez télécharger GAG à cette adresse.
Dézippez et gravez le fichier ISO comme indiqué sur ce tuto.

Utilité de GAG


Alors que l'on connaît un véritable boom Linux et un nouvel intérêt pour le multiboot, GAG arrive comme un outil indispensable aux nouveaux utilisateurs désireux de posséder plusieurs distributions Linux sur le même disque dur. En effet, ce « boot manager » permet de créer les liens graphiquement vers les différentes partitions et ceci, sans avoir à éditer le fichier de configuration de votre bootloader (/boot/grub/menu.lst pour GRUB ou /etc/lilo.conf pour LILO).

La seule précaution à prendre sera de placer chacun de ces bootloaders au début de la partition sur laquelle l'OS correspondant est installé, comme expliqué dans le tutoriel qui suit.

Pourquoi utiliser GAG

  • En utilisant ce gestionnaire de boot graphique vous créez un multiboot incassable. En effet, GAG a la particularité de s'installer seul après le BIOS en transparence au dessus du MBR.
  • En cas de crash d'un autre bootloader l'ordinateur ne devient pas inutilisable.
  • De plus, offrant la possibilité de se désinstaller et de restaurer le MBR, il devient pratique en cas d'abandon du multiboot pour les utilisateurs ne possédant pas de CD Windows.
  • Et enfin, il offre la possibilité à l'infini d'ajouter, remplacer des distributions Linux sans devoir éditer de fichier de configuration.

Procédure d'installation de GAG


Voici une capture d'écran de GParted sur un disque dur où trois OS ont été installés :






C'est cette configuration que nous utiliserons pour ce tutoriel.

On trouve sur la première partition Windows, sur la deuxième Mandriva, et Ubuntu sur la troisième.
Une version de GRUB est installée au début de chaque partition Linux, et c'est la partition Windows qui est la partition d'amorçage.

Pour le moment, le disque possède bien trois systèmes, mais seul Windows est accessible depuis le MBR.

Installer GAG

  • Il faut booter sur le CD contenant l'image ISO de GAG dont voici le premier écran :


  • Choisir la ligne 4 et valider
  • Ensuite il faut choisir sa configuration clavier:



  • Et ensuite la langue :


  • A l'écran principal, appuyer sur « C » pour configurer GAG :



Créer les liens graphiquement

  • Appuyer sur « J » pour ajouter un nouvel OS :


  • Ensuite apparaît la liste des partitions présentes sur le disque 1 :


    • Dans cet exemple :

La « B » est la partition Windows (formatée en NTFS)
La « C » est Mandriva 2008 (formatée en ext2)
La « E » est Ubuntu (formatée en EXT2)
La « D » est la partition d'échange « swap » reconnaissable à la mention « 82h »
Sélectionner maintenant la partition Windows en appuyant sur « B » et nommer le raccourci « Windows XP » :

  • Il est possible de lui attribuer un mot de passe :


  • Il est possible de lui attribuer une icône qui sera visible à l'écran principal :


  • Il faut maintenant répéter l'opération pour les partitions « C » et « E » :



Finalisation de l'installation

  • Lorsque tous les liens sont créés, il faut sauver sur le disque dur, pour cela appuyer sur la touche « D » :


  • Valider et appuyer sur « R » pour revenir à l'écran d'accueil ou vous retrouverez vos trois liens pointant vers vos trois partitions :




Et voilà !
En sélectionnant par exemple « Mandriva 2008 » le lien va se faire vers le GRUB installé sur la partition de Mandriva et donner l'accès au différentes options spécifiques a l'OS comme memtest, le mode dégradé ainsi que les différents noyaux:


A voir également :

Ce document intitulé «  GAG (gestionnaire de boot graphique)  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.