Différents types de malveillants

Décembre 2016

Les malwares :

Ce sont des virus, des spywares, des chevaux de Troie, bref, toutes sortes de petits programmes conçus pour vous nuire, ou vous surveiller, vous traquer, et qu'il vaut mieux pourchasser et détruire.


Les spywares :

Un spyware (espiogiciel ou logiciel espion) est un programme ou un sous-programme, conçu dans le but de collecter des données personnelles sur ses utilisateurs et de les envoyer à son concepteur, ou à un tiers via Internet ou tout autre réseau informatique, sans avoir obtenu au préalable une autorisation explicite et éclairée desdits utilisateurs.

Des logiciels comme Ad-Aware et Spybot peuvent les supprimer.
Eliminer un logiciel espion spyware


Les virus :

Un virus est un morceau de programme informatique malicieux, conçu et écrit pour qu'il se reproduise. Cette capacité à se répliquer, peut toucher votre ordinateur, sans votre permission et sans que vous le sachiez. En termes plus techniques, le virus classique s'attachera à un de vos programmes exécutables et se copiera systématiquement sur tout autre exécutable que vous lancez.

Un antivirus pourra vous défendre contre ces malwares.


Les vers :

Un ver (ou worm) est un type de virus particulier. Concrètement, il s’agit de programmes capables de se répliquer à travers les terminaux connectés à un réseau, puis d’exécuter certaines actions pouvant porter atteinte à l’intégrité des systèmes d’exploitation.


Les chevaux de Troie :

Un cheval de Troie (ou trojan) est un programme qui, introduit dans une séquence d'instructions normales, prend l'apparence d'un programme valide. Mais il contient en réalité une fonction illicite cachée, grâce à laquelle les mécanismes de sécurité du système informatique sont contournés, ce qui permet la pénétration par effraction dans des fichiers pour les consulter, les modifier ou les détruire. A la différence d'un ver, le cheval de Troie ne se réplique pas : il peut demeurer inoffensif, à l'intérieur d'un jeu ou d'un utilitaire, jusqu'à la date programmée de son entrée en action.


Les keyloggers :

Un keylogger est un logiciel qui enregistre les frappes au clavier pour voler, par exemple, un mot de passe.


Les dialers :

Les dialers sont des programmes qui composent un numéro pour connecter votre ordinateur à Internet. Il peut être sans danger et légitime si c'est celui de votre fournisseur d'accès par exemple. Toutefois, certains dialers sont malveillants et peuvent parfois s'installer à votre insu sur votre machine et composer un numéro très coûteux.
Pour vous prémunir de ce risque, faites toujours attention aux logiciels que vous téléchargez et assurez-vous de le télécharger depuis un site dont vous avez confiance comme le site officiel du logiciel en question.
A² Free ( http://www.emsisoft.net/fr/software/download/ ) pourra probablement vous débarrasser de ce genre de saleté. Le danger des dialers concerne particulièrement ceux qui possèdent un modem analogique.

Voir la source de ce paragraphe: http://www.inoculer.com/dialers.php3

Des infos de prudence et des indications de désinfection (à adapter selon votre pays de résidence).

Outil de protection

Autre lien d'information détaillé


Les rootkits :

Un rootkit est un « kit » pour devenir "root"(administrateur) d'une machine.C'est un code malicieux vraiment complexe qui se greffe sur une machine, et parfois le noyau même du système d'exploitation. Il est ainsi capable de prendre le contrôle total d'un PC sans laisser de trace. Sa détection est difficile, parfois même impossible tant que le système fonctionne. Autrement dit, c'est une série de programmes qui permettent au pirate de s'installer sur une machine ( déjà infecté ou exploitant une faille de sécurité ) et d'empêcher sa détection. Une fois en place, le rootkit est véritablement le maître du système. À ce titre tous les programmes, y compris les antivirus et anti-spywares, doivent passer par lui avant de faire quoi que ce soit. Ils ne peuvent donc se fier à aucune information collectée sur le système. La croissance des rootkit est favorisée par le fait que la majorité des utilisateurs de système d'exploitation Windows travaille sous les droits d'un administrateur, ce qui facilite grandement l'installation de rootkit dans les ordinateurs.

A voir également :

Ce document intitulé «  Différents types de malveillants  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.