Microsoft (et Windows) a démocratisé les interfaces graphiques

Décembre 2016


Mythe


C'est avec Windows que Microsoft a démocratisé les interfaces graphiques.
C'est grâce à Microsoft que les ordinateurs sont si simples à utiliser.

Réalité


FAUX.

Explications


En fait, Microsoft a souvent copié la concurrence. Quand Apple sort le premier Macintosh en 1984 (avec souris, fenêtres, menus déroulants, icônes...), Microsoft et IBM qualifient le Macintosh de "jouet" et la souris de "gadget".
Il faut dire qu'à l'époque, Microsoft n'en était qu'au MS-Dos 3.0 (Windows 1.0 n'existait pas encore).

Trouvez-vous une différence ?

Apple Finder, 1984 :



Microsoft MS-Dos, 1984 :



Microsoft copiera finalement Apple (qui avait de son côté copié Xerox, véritable inventeur de la souris, de l'interface graphique et des icônes) en sortant Windows 1.0 en 1985, puis en vendant ses propres souris (bien sûr présentées comme une formidable innovation de Microsoft).
(D'ailleurs Apple a lancé à l'époque de nombreux procès envers Microsoft, mais sans succès.)

Point amusant : Dans Windows 1.0, il était impossible de superposer deux fenêtres (alors que le Macintosh le faisait).

La croyance est que c'est la facilité d'utilisation de Windows qui a démocratisé l'informatique.
C'est un peu vite oublier qu'il existait de nombreuses autres interfaces graphiques tout aussi conviviales à l'époque, même avant la sortie de Windows.
La formidable machine de guerre commerciale Microsoft a eu raison de ses concurrents.

Si Windows ne s'était pas imposé, ça aurait été l'un des nombreux concurrents.

Quelques exemples:

A voir également :

Ce document intitulé «  Microsoft (et Windows) a démocratisé les interfaces graphiques  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.