Votre évaluation

Dawn of War - Dark Crusade

Editeur :
Dawn of War - Dark Crusade
Windows XP, Windows 2000, 9x, Français

NOTE : Nécessite le jeu original Warhammer 40.000: Dawn of War pour fonctionner.


À PROPOS DU JEU

Enfoui profondément sous le désert central de Kronus, un vaste réseau de tunnels ornés de crânes et bordés de chambres funéraires abrite la masse de la peste Nécron qui s'éveille.

Il formait, il y a bien longtemps, les boulevards et les places d'une grande nécropole bâtie pour accueillir les ossements des races anéanties par la purge Nécron, mais aussi pour servir de retraite aux Nécrons eux-mêmes.

Au fil de millions d'années, la roche et le sable avaient tout recouvert, jusqu'à ce que de malencontreuses excavations réveillent les immortels. Mais les Taus ne laisseront pas les Nécrons dominer le monde des vivants. Incarnez l'une des sept races s'affrontant pour le contrôle de Kronus.

Emparez-vous des places fortes des autres races en remportant des combats acharnés sur diverses cartes associées aux places fortes correspondantes.


CARACTÉRISTIQUES

  • Deux nouvelles races jouables présentant chacune ses spécificités : Nécron ou Tau.

  • Une toute nouvelle expérience de campagne solo : jouable par les sept races.

  • Un gameplay non linéaire : partez à la conquête de toute une planète en suivant votre propre voie.

  • Découvrez une histoire unique, non linéaire, qui se dévoilera selon le point de vue de la race que vous aurez choisie.

  • Personnalisez et gérez une armée permanente au fil de votre progression sur la planète.

  • Personnalisez l'apparence et les capacités de votre unité de commandement selon l'accroissement de sa puissance et de son influence.

  • Découvrez les sombres secrets d'une planète entourée de mystères.


CONFIGURATION REQUISE

Minimum :

  • Système : Windows 98/2000/ME/XP,
  • Processeur : Pentium IV 2,2 GHz
  • Mémoire : 512 Mo de RAM
  • Carte graphique 64 Mo ou supérieures


A voir également

Ajouter un commentaire

Commentaires

Donnez votre avis
Orthographe alternative :