Installation de PostgreSQL

Décembre 2016

Téléchargement

La première chose à faire consiste à récupérer l'archive contenant les sources de PostgreSQL. Il existe diverses archives, contenant les différents composants de Postgres, le mieux étant de télécharger l'archive contenant l'intégralité de ces éléments (postgresql-7.0.tar.gz).

Le site officiel de PostgreSQL (ftp.postgresql.org) regroupe l'ensemble des archives nécessaires.

Opérations préliminaires

Avant de procéder à l'installation de Postgres, il est nécessaire de créer un utilisateur postgres dans le système. L'utilisateur postgres, qui sera un utilisateur ordinaire dans le système d'exploitation, sera le superutilisateur du SGBDR (aussi appelé DBA - database administrator).

Accessoirement, l'installation dans le cadre de cet article sera faite dans le répertoire

/usr/local/pgsql

Dans la suite de l'article, l'ensemble des opérations sera fait en tant qu'utilisateur postgres. Pour passer en utilisateur postgres, il suffit de taper la commande suivante :

su postgres -

Compilation

Comme pour tout programme fourni sous forme d'archive Tarball il s'agit de décompacter l'archive dans un répertoire (basiquement le répertoire personnel de l'utilisateur postgres (~) ou bien dans un répertoire partagé dédié aux sources (/usr/src/postgres par exemple) afin de donner l'accès aux sources du programme ainsi qu'à la documentation à tous les utilisateurs du système.

tar zxvf postgresql-7.0.tar.gz
ou
gunzip postgresql-7.0.tar.gz
tar xvf postgresql-7.0.tar
Lorsque l'application est décompressée, il faut dans un premier temps lancer le script d'auto-configuration :
cd postgresql-7.0
./configure
Le script d'auto-configuration possède des paramètres optionnels :
  • --prefix=répertoire permettant de définir un répertoire d'installation personnalisé (par défaut il s'agit de /usr/local/pgsql)
  • --with-perl permettant d'installer l'interface Perl ainsi que les extensions Perl de Postgres
  • --with-tcl permettant d'installer l'interface Tcl ainsi que les extensions Tcl de Postgres
Il suffit ensuite de compiler les sources de PostgreSQL :
make
et enfin de procéder à l'installation :
make install
Afin de rendre l'exécution de PostgreSQL possible à partir de n'importe quel répertoire, il est essentiel de définir le chemin de recherche des exécutables (/usr/local/pgsql/bin) dans les variables d'environnement :
export PATH=$PATH:/usr/local/pgsql/bin
Les variables d'environnement suivantes peuvent éventuellement être utiles :
export MANPATH=$MANPATH:/usr/local/pgsql/man
export PGLIB=$PGLIB:/usr/local/pgsql/lib
export PGDATA=$PGDATA:/usr/local/pgsql/data
Enfin, afin de vous éviter d'avoir à redéfinir ces variables d'environnement apès chaque redémarrage du système, il est conseillé d'inclure ces lignes dans votre fichier .profile ou dans /etc/profile.

Premier démarrage

Après l'installation de PostgreSQL, la première opération à effectuer consiste à initialiser la base de données grâce à un script se lançant avec la commande suivante :

initdb

Inspiré d'un article de Linux magazine


A voir également :

Ce document intitulé «  Installation de PostgreSQL  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.