ODBC (Open DataBase Connectivity)

Décembre 2016

Qu'appelle-t-on ODBC?

ODBC signifie Open DataBase Connectivity. Il s'agit d'un format défini par Microsoft permettant la communication entre des clients bases de données fonctionnant sous Windows et les SGBD du marché.

Le gestionnaire ODBC est présent sur les systèmes Windows. Il existe toutefois
des implémentations sur d'autres plates-formes, notamment des plates-formes UNIX/Linux.

Sous Windows le gestionnaire ODBC est disponible dans le panneau de configuration sous l'icône suivant :



La technologie ODBC permet d'interfacer de façon standard une application à n'importe quel serveur de bases de données, pour peu que celui-ci possède un driver
ODBC (la quasi-totalité des SGBD possèdent un tel pilote, dont tous les principaux
SGBD du marché).

Inconvénients de la technologie ODBC

Bien que ODBC permette un interfaçage avec des bases de données indépendamment du SGBD, cette technologie reste une solution propriétaire de Microsoft.

Cela se traduit par une dépendance de la plateforme (ODBC ne fonctionne que sur les plateformes Microsoft Windows). D'autre part, ODBC est fortement lié au langage C (utilisation de pointeurs), et ODBC utilise des paramètres non standards, ce qui le rend
difficile à mettre en oeuvre directement dans les programmes.

Pilotes ODBC par défaut

Par défaut ce gestionnaire montre la liste de tous les drivers nécessaires aux clients bases de données Microsoft :


A voir également :

Ce document intitulé «  ODBC (Open DataBase Connectivity)  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.