Introduction à Linux

Août 2015

Historique et génèse de Linux

Linus B.Torvalds est à l'origine de ce système d'exploitation entièrement libre. Au début des années 90, il voulait mettre au point son propre système d'exploitation pour son projet de fin d'étude. Linus Torvalds avait pour intention de développer une version d'UNIX pouvant être utilisé sur une architecture de type 80386. Le premier clone d'UNIX fonctionnant sur PC a été Minix, écrit par Andrew Tanenbaum, un système d'exploitation minimal pouvant être utilisé sur PC. Linus Torvalds décida donc d'étendre les possibilités de Minix, en créant ce qui allait devenir Linux. Amusées par cette initiative, de nombreuses personnes ont contribué à aider Linus Torvalds à réaliser ce système, si bien qu'en 1991 une première version du système a vu le jour. C'est en mars 1992 qu'a été diffusée la première version ne comportant quasiment aucun bug.

Avec le nombre croissant de développeurs travaillant sur ce système, celui-ci a rapidement pu intégrer des redéveloppements libres des outils présents sous les systèmes UNIX commerciaux. De nouveaux outils pour Linux apparaissent désormais à une vitesse vertigineuse.

L'originalité de ce système réside dans le fait que Linux n'a pas été développé dans un but commercial. En effet aucune ligne de code n'a été copiée des systèmes UNIX originaux (en effet Linux s'inspire de nombreuses versions d'UNIX commerciales: UNIX, System V.). Ainsi, tout le monde, depuis sa création, est libre de l'utiliser mais aussi de l'améliorer.

Il existe plusieurs façons de prononcer Linux :

  • Dans les pays anglo-saxons deux prononciations existent :
    • Lineuxe
    • Laïnuxe
  • En France on prononce tout simplement :
    • Linux

Bien que Linux ait été initialement conçu pour fonctionner sur plateforme PC, il a désormais été porté (c'est-à-dire adapté) vers de nombreuses autres plateformes, telles que Macintosh, stations SPARC, stations DEC Alpha, et même des plateformes telles que des assistants personnels (PDA), voire des consoles de jeu vidéo !

Notions de noyau et de distribution

Linux est architecturé autour d'un noyau (en anglais kernel) chargé de prendre en charge le matériel. On appelle distribution l'assemblage d'un ensemble de logiciels autour d'un noyau Linux afin de fournir un système clé en main. Le noyau d'une distribution peut-être mis à jour afin de permettre la prise en compte de matériels récents, toutefois cette manipulation consistant à recompiler le noyau est délicate car elle nécessite un certain niveau de connaissance du système et du matériel. La recompilation du noyau est à réserver aux spécialistes ou bien aux utilisateurs prêts à rendre inutilisable leur système dans le but d'apprendre.

La plupart des distributions proposent également une installation graphique qui leur est propre ainsi qu'un système de gestion de paquetages permettant d'installer automatiquement des logiciels en gérant les dépendances (les logiciels sous Linux sont parfois liés à des librairies externes ou s'appuient sur d'autres logiciels).

Chaque distribution possède ses avantages et ses inconvénients. En effet si certaines sont plus adaptées à des débutants et proposent des interfaces graphiques évoluées, d'autres privilégient la sécurité ou l'évolutivité. Les distributions les plus connues sont :

  • La distribution RedHat ;
  • La distribution Debian ;
  • La distribution SuSe ;
  • La distribution Knoppix ;
  • La distribution Slackware ;
  • La distribution Mageia.

La licence GPL de GNU

Le code source du noyau de Linux est accessible gratuitement, ce qui fait que ce système peut être compilé sur d'autres plates-formes que le PC. Afin de permettre la distribution de programmes exempts de droits, la fondation FSF (Free Software Foundation, traduisez Fondation pour les logiciels libres) a développé un projet nommé GNU (pour la petite histoire, GNU est un acronyme récursif signifiant «GNU is Not Unix»). Les utilitaires GNU sont soumis aux termes de la licence d'utilisation GPL(General Public License) décrivant les conditions légales de l'utilisation, de la distribution ou la modification du code source.
Voici à titre indicatif quelques aspects de cette licence :

  • la licence GPL permet la modification du programme original, et sa diffusion (sous licence GPL) ;
  • la licence GPL autorise la vente du logiciel libre sous sa forme originelle ou modifiée, à condition que le vendeur autorise la diffusion (même gratuite) du logiciel ainsi modifié ;
  • la licence GPL autorise l'utilisation du logiciel à des fins lucratives (permettant des bénéfices) ;
  • les logiciels sous licence GPL restent la propriété de leurs auteurs, personne ne peut donc s'approprier tout ou partie des droits d'auteur ;
  • la licence n'implique aucune forme de rémunération des auteurs.



Cette licence est parfois appelée copyleft, par analogie avec copyright, un mot anglais qui signifie "droits d'auteur" (right signifie droite ou droit au sens permission d'exploitation tandis que left signifie gauche ou laissé, c'est-à-dire qu'on laisse de larges droits - de modification notamment - au futur utilisateur).

Les caractéristiques du système

Linux est un système d'exploitation proche des systèmes UNIX pouvant être exécuté sur différentes plates-formes matérielles : x86 (c'est-à-dire des plates-formes à base de processeurs Intel, AMD, etc.), Sparc, PowerPC, Alpha, ARM, etc. Ainsi le système Linux peut fonctionner aussi bien sur des ordinateurs personnels que des consoles de jeu ou des assistants personnels !

Linux est ainsi un système multi plate-forme. Il est également multi-utilisateurs (plusieurs personnes peuvent en même temps travailler sur le même ordinateur), mais aussi multi-tâches (plusieurs applications peuvent être lancées en même temps sans qu'aucune n'affecte les autres) et multi-processeurs.
Linux est considéré comme un système fiable, robuste et puissant. Il est d'ailleurs capable de fonctionner avec très peu de ressources sur des ordinateurs bas de gamme très peu puissants.

Le système Linux possède notamment les avantages suivants :

  • Le support des standards de l'internet, c'est-à-dire des protocoles TCP/IP, la famille de protocoles utilisée sur Internet. Linux est donc un moyen gratuit de créer un réseau local, de se connecter à Internet et de mettre en place un serveur.
  • Une sécurité accrue dûe à la transparence de son code source et de la réactivité de la communauté lors des annonces de vulnérabilités.
  • Un cloisonnement des espaces mémoire et de l'espace disque couplé à une gestion pointue des droits permettant de gérer un grand nombre d'utilisateurs avec un niveau de risque minimal.
  • Un noyau entièrement configurable en fonction du matériel de la machine sur laquelle le système est installé afin de maximiser les performances.

Le système X



X est une interface graphique, qui a été développée au MIT, permettant de créer des applications graphiques fonctionnant sur diverses plateformes.

X-Window est l'interface graphique des stations UNIX. X-Window est en quelque sorte aux systèmes Unix ce que l'interface Windows est au DOS (n'allez surtout pas dire X-windows au risque de vous faire massacrer par un fanatique d'UNIX). L'avantage majeur de ce système est l'utilisation d'une interface graphique en complément à certaines commandes.

Sous Linux il existe une implémentation libre du système X-Window appelée XFree86. XFree86 supporte un nombre très important de cartes vidéos, mais certaines ne sont pas supportées. Toutefois avec la communauté du libre, le portage des pilotes des nouvelles cartes graphiques est de plus en plus rapide !

La documentation sur Linux

Linux étant un système distribuable librement, la documentation à son propos est très abondante. En effet, lorsque Linux a été développé, de nombreuses personnes ont rédigé des petits guides d'utilisation. Toutefois ceux-ci étaient généralement trop compliqués pour être accessibles à l'ensemble de la communauté Linux et étaient pour la plupart écrits en anglais, c'est pourquoi des personnes ont décidé d'écrire des documentations en français. On peut notamment citer :




De nombreux "mini documents" ont aussi été mis au point par des personnes diverses, il s'agit des Mini HowTo (traduisez Minis comment faire?). Ces documents expliquent des points précis de Linux de façon simple!
Le seul inconvénient de ces documents réside dans le fait que le système Linux évolue et que certains de ces documents ne sont plus forcément à jour...

Livres

Pour une lecture illimitée hors ligne, vous avez la possibilité de télécharger gratuitement cet article au format PDF :
Introduction-a-linux .pdf

Réalisé sous la direction de , fondateur de CommentCaMarche.net.


A voir également


Introduction to Linux
Introduction to Linux
Introducción a Linux
Introducción a Linux
Einleitung in Linux
Einleitung in Linux
Introduzione a Linux
Introduzione a Linux
Introdução ao Linux
Introdução ao Linux
Ce document intitulé «  Introduction à Linux  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.