Java - Premier programme

Juin 2015

Voici deux exemples (un programme console, et une applet) permettant d'avoir un aperçu de ce à quoi peut ressembler un programme Java. La section suivante présentera les primitives du langage Java, c'est-à-dire les briques élémentaires pouvant être utilisées dans une classe...

Premier programme avec Java


La première chose à faire est de créer un simple fichier texte (sans mise en forme) et de taper les quelques lignes suivantes :

/** Votre premier programme Java */
class FirstApp {
   public static void main (String[] args){
    System.out.println("Hello World");
   }
}

Étant donné que l'on a donné le nom de FirstApp à notre classe, il est essentiel de sauver ce fichier sous le nom FirstApp.java (un autre nom provoquera une erreur lors de la compilation). A l'aide de la JDK (ou d'un environnement de développement intégré qu'il l'utilise), compilez le programme en vous plaçant. En ouvrant une invite de commande (un terminal) et en utilisant la commande suivante :

javac FirstApp.java

Si tout se déroule normalement, le compilateur devrait créer un fichier nommé FirstApp.class. dans le cas contraire, vous avez soit une erreur dans votre programme (vérifiez la syntaxe) ou bien vous avez mal installé la JDK...

En supposant que la JDK ait été installée correctement et que la syntaxe de votre programme est bonne, vous pouvez désormais exécuter votre programme grâce à la machine virtuelle Java, en tapant la commande suivante :

java FirstApp

Il ne faut pas spécifier l'extension (.class) au risque d'obtenir une erreur !
Pour passer des arguments lors de l'exécution, il suffit de préciser ces arguments après le nom du fichier :
java NomFichier arg1 arg2 ...

Si il y a plusieurs arguments, ceux-ci doivent être séparés par un espace.


Le programme devrait en toute logique afficher le message "Hello World" à l'écran. Cela est bien peu, mais constitue un bon début pour analyser le programme. Voyons ligne par ligne comment est constitué cette application :

  • La première ligne

/** Votre premier programme Java */

C'est une ligne de commentaires permettant d'ajouter des remarques sur l'application, elle peut également être utilisée pour générer automatiquement de la documentation.
  • La seconde ligne

class FirstApp {

définit la classe principale de votre application grâce au mot clé class. Le nom que vous donnez à cette classe représente le nom de votre programme, cela signifie qu'une application Java possède au moins une classe, et que celle-ci possède un nom correspondant au nom du programme. Puisque Java est sensible à la casse, le nom que vous donnez au programme doit être rigoureusement le même que celui que vous donnez au fichier portant l'extension .java
La seconde ligne se termine par une accolade ouvrante "{", correspondant au début d'un bloc, c'est-à-dire un ensemble de lignes de codes correspondant à la classe et délimité par deux accolades.
  • La troisième ligne

   public static void main (String[] args){

définit la méthode principale de l'application, c'est-à-dire une procédure propre à la classe est exécutée lors de son appel. Le mot clé void précédant la méthode main() indique le type de retour de la fonction, c'est-à-dire le type de valeur que la méthode doit retourner. Dans le cas présent, il s'agit du type void (signifiant rien en anglais), donc la méthode ne doit retourner aucune valeur. Les parenthèses suivant le mot main permettent de définir les paramètres de la méthode, c'est-à-dire les données qu'elle reçoit en entrée. Dans cette application (et dans toutes vos futures applications) le paramètre est String args[], ce qui correspond à un ensemble (tableau) de chaînes de caractères. Cela correspond en réalité aux paramètres que vous placez après la ligne javac FirstApp.class, si, par exemple, vous voulez pouvoir préciser des options lors de l'exécution de votre application. Vous rencontrerez parfois l'écriture String[] args, cette écriture est juste elle aussi, voire plus logique... (cela sera expliqué plus loin).

Enfin les mots clés public et static définissent les caractéristiques de la méthode main(). Le mot clé public définit les classes pouvant exécuter la méthode main(), public signifie donc que toutes les classes peuvent y avoir accès. Or, l'interpréteur Java étant "considéré comme une classe", il est essentiel qu'il puisse y avoir accès afin de lancer l'application... Comme dans le cas de la classe FirstApp, la ligne déclarant la méthode main() se termine par une accolade ouvrante indiquant un bloc correspondant au corps de la méthode main()
  • La quatrième ligne

    System.out.println("Hello World");

correspond au corps de la méthode main(). Il s'agit de l'appel de la méthode println(), possédant un paramètre (une chaîne de caractères). Cette méthode permet d'afficher sur la sortie standard (ici, l'écran) la chaîne de caractère qui lui est passée en paramètre, en lui ajoutant automatiquement un caractère de retour à la ligne (il existe aussi une méthode appelée print(), n'ajoutant pas de retour à la ligne). Cette méthode est précédée de System.out., cela signifie qu'elle fait partie de l'objet out, faisant lui-même partie de la classe System. En réalité toutes les méthodes dépendent d'une classe, chacune faisant parties d'une hiérarchie structurée de classes. Ainsi, la classe System fait partie du package lang, qui fait lui même partie du package java. Toutefois, il n'est pas nécessaire de préciser java.lang.System.out, car le package java.lang est importé par défaut. De cette façon, la ligne "System.out.println("Hello World");" est équivalente à "java.lang.System.out.println("Hello World");".

*Une application Java est une classe munie d'une méthode public static void main(String[] args)

  • Le nom du fichier Java correspond au nom de la classe (avec la même casse, c'est-à-dire orthographié de la même façon aux majuscules près)

Première applet avec Java


Les applets sont différentes des applications dans la mesure où il s'agit de petites applications graphiques destinées à s'exécuter dans un navigateur internet. D'autre part, les applets ont un champ d'action limité pour des raisons de sécurité puisqu'elles s'exécutent dans un environnement distant. Elles ne peuvent donc pas accéder à toutes les ressources de l'environnement distant.

Voici donc le code d'une applet toute simple :

import java.awt.Label;

public class FirstApplet extends java.applet.Applet {
   public void init (){
      add(new Label("Hello World"));
   }
}

Le programme devrait en toute logique afficher le message "Hello World" à l'écran sur le navigateur, à condition de créer le fichier HTML approprié "hébergeant" l'applet :
<HTML>
  <BODY>
    <APPLET code="FirstApplet.class" width="100" height="30" align="left">
      Message s'affichant si l'applet n'est pas supportée par le navigateur
    </APPLET>
  </BODY>
</HTML>

Pour visualiser l'applet, il vous suffit donc d'enregistrer ce fichier avec l'extension .html ou .htm, comme par exemple FirstApplet.html.

Pour l'exécuter vous pouvez :

  • soit utiliser appletviewer, en vous plaçant dans le répertoire contenant l'applet et le fichier HTML, et taper la commande :

appletviewer FirstApplet.html
  • soit utiliser votre navigateur en ouvrant le fichier HTML


Voyons ligne par ligne comment est constitué cette applet :

  • La première ligne

import java.awt.Label;

indique au compilateur qu'il a besoin de la classe située dans le package java.awt pour pouvoir être compilé correctement. Les classes AWT, représente une bibliothèque de méthodes graphiques permettant d'afficher des éléments graphiques sur le navigateur.
  • La seconde ligne

public class FirstApplet extends java.applet.Applet {

définit la classe principale de votre applet grâce au mot clé class. Le nom que vous donnez à cette classe représente le nom de votre programme, cela signifie qu'une applet Java possède au moins une classe, et que celle-ci possède un nom correspondant au nom du programme. Le nom que vous donnez au programme doit,comme pour les applications, être rigoureusement le même que celui que vous donnez au fichier portant l'extension .java
Le nom de la classe est précédée du mot clé public, permettant l'utilisation de cette classe par le navigateur. Elle est aussi suivie de la mention extends java.applet.Applet, indiquant que la classe que l'on définit hérite d'une classe existante appelée Applet. Cette classe définit une méthode init() vide, ce qui signifie que l'applet possède par défaut une méthode init(), qui peut être redéfinie.
La seconde ligne se termine par une accolade ouvrante "{", correspondant au début d'un bloc, c'est-à-dire un ensemble de lignes de codes correspondant à la classe et délimité par deux accolades.
  • La troisième ligne

   public void init (){

redéfinit la méthode init() de l'applet. Celle-ci ne possède pas d'argument et ne retourne aucune valeur (son type de retour est void). Par contre cette méthode doit obligatoirement être définie en tant que public pour pouvoir être exécutée correctement.
  • La quatrième ligne

 add(new Label("Hello World");

correspond au corps de la méthode init(). Il s'agit de l'appel de la méthode add(), possédant un paramètre (objet de la classe java.awt.Label et permettant d'afficher la chaîne de caractère passée en paramètre). La méthode add() fait en fait partie de la classe java.awt.Panel, qui est une classe parente de java.applet.Applet. De cette façon, java.applet.Applet possède l'ensemble des méthodes qui sont définies en son sein, ainsi que l'ensemble des méthodes définies dans les classes dont elle hérite...
Pour une lecture illimitée hors ligne, vous avez la possibilité de télécharger gratuitement cet article au format PDF :
Java-premier-programme .pdf

Réalisé sous la direction de , fondateur de CommentCaMarche.net.


A voir également

Ce document intitulé «  Java - Premier programme  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.