Intranet - Installation du serveur de mail

Décembre 2016

Présentation de l'installation

Le serveur de mail le plus utilisé sous Linux est Sendmail, toutefois celui-ci est très difficile à configurer, ainsi on lui préférera Qmail, un serveur de mail alternatif.

Qmail est constitué d'un ensemble de programmes fonctionnant avec des UID/GID différents afin de minimiser les instrusions,.

Packages nécessaires à l'installation

Afin d'installer Qmail, les packages suivants sont nécessaires :

  • functions-2-1.i386.rpm
  • daemontools-0.53-16-i386.rpm
  • ucspi-tcp-0.84-1.i386.rpm
  • qmail-1.03-14ucspi.i386.rpm
  • checkpassword-0.81-2.i386.rpm

Ceux-ci peuvent être téléchargés sur le site RPMFind.net.

Installation de Qmail

Pour installer Qmail, il faut dans un premier temps installer les différents paquetages RPM :

rpm -ivh functions-2-1.i386.rpm
rpm -ivh daemontools-0.53-16-i386.rpm 
rpm -ivh ucspi-tcp-0.84-1.i386.rpm 
rpm -ivh qmail-1.03-14ucspi.i386.rpm 
rpm -ivh checkpassword-0.81-2.i386.rpm
Suite à l'installation de ces paquetages, des fichiers de configuration sont créés, ainsi que deux groupes d'utilisateurs, sept nouveaux utilisateurs, et les répertoires suivants :
  • /var/qmail : répertoire principal
  • \_ alias/ : réceptacle des comptes "spéciaux" (root...)
  • \_ bin/ : binaires de la distribution qmail
  • \_ control/ : fichiers de configuration
  • \_ defaultdelivery/ : fichiers de configuration pour le format de boîte aux lettres
  • \_ man/ : pages de manuel
  • \_ doc/ : documentation
  • \_ queue/ : la file d'attente
  • \_ users/ : plan d'adressage (super-fichier d'alias)
La documentation de Qmail se trouve dans le répertoire /var/qmail/doc. Pour pouvoir utiliser les pages de manuel consacŕes à Qmail, il vous faut ajouter manuellement le chemin vers celles-ci dans la variables MANPATH grâce à la syntaxe suivante :
export MANPATH=$MANPATH:/var/qmail/man

Rediriger le courrier du superutilisateur

Avec Qmail, pour des raisons de sécurité, le superutilisateur (root) ne peut pas recevoir directement de courrier. Il faut donc rediriger son courrier vers un compte particulier, en éditant le fichier .qmail-root (tous les fichiers dont le nom commence par un point sont des fichiers cachés) situé dans le répertoire /var/qmail/alias :

cd /var/qmail/alias
cat > .qmail-root
votre_compte_utilisateur
^D
Il est également possible de rediriger le courrier d'autres utilisateurs...

Choisir le format de boîte aux lettres

Grâce à Qmail, il est possible de choisir le format de boîte aux lettres, c'est-à-dire la manière de laquelle les messages des utilisateurs sont stockés. Le format de boîte aux lettres "Maildir" permet de stocker les messages des utilisateurs directement dans leur répertoire de travail (d'où la création du répertoire Maildir dans le squelette).

Ainsi pour utiliser ce format de boîte aux lettres, il faut saisir les commandes suivantes :

cd /var/defaultdelivery
cp -f mdir rc

Configuration de Qmail

Afin de pouvoir utiliser Qmail, il reste à configurer celui-ci, notamment les fichiers de contrôle situés dans le répertoire /var/qmail/control :

  • me
    contient le nom du serveur de messagerie
  • defaultdomain
    contient le nom de domaine par défaut
  • locals
    contient l'ensemble des noms/alias du serveur de messagerie
  • rcpthosts
    contient le nom des domaines autorisés à utiliser le serveur de messagerie pour envoyer du courrier
Voici les commandes à taper pour configurer ces fichiers :
  • cd /var/qmail/control
  • cat > me
    tuxserveur
    ^D
  • cat > me
    tuxserveur
    ^D
  • cat > defaultdomaine
    tuxdomaine
    ^D
  • cat > locals
    tuxserveur
    tuxserveur.tuxdomaine
    smtp
    smtp.tuxdomaine
    ^D
  • cat > rcpthosts
    tuxdomaine
    .tuxdomaine
    ^D
La configuration minimale du serveur est accomplie, il est désormais possible de lancer le serveur de messagerie

Lancement des services

Le lancement manuel des services nécessaires au serveur de messagerie se fait par les commandes suivantes :

/etc/rc.d/init.d/qmail.init start 
/etc/rc.d/init.d/qmail-smtpd.init start 
/etc/rc.d/init.d/qmail-pop3d.init start
Voici les commandes permettant de lancer (arrêter) automatiquement ces services à chaque redémarrage du système :
chkconfig --level 345 qmail on 
chkconfig --level 345 qmail-smtpd on 
chkconfig --level 345 qmail-pop3d on 
chkconfig --level 0126 qmail off 
hkconfig --level 0126 qmail-smtpd off 
chkconfig --level 0126 qmail-pop3d off 

Michel Maudet


A voir également :

Ce document intitulé «  Intranet - Installation du serveur de mail  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.