Histoire du disque dur

Décembre 2016

L'histoire du disque dur


Le premier disque dur a été inventé au début en 1956, sur demande de l'US Air Force, par la firme IBM. Il s'agit du Ramac 305 (Random Access Method of Accounting and Control), un ensemble de 50 disques en aluminium de 61 centimètres de diamètre, tournant à 3600 tours par minute et recouverts d'une fine couche magnétique, permettant de stocker un total de 5 millions de caractères (5 mégaoctets). Ce disque proposait un taux de transfert de 8.8 Ko/s et pesait plus d'une tonne ! Le 10 février 1954 le disque dur baptisé Ramac 305 put lire et écrire successivement des données, ce fût une première dans ce que l'on nomma les périphériques de stockage à accès direct (en anglais Direct Access Storage Devices ou DASD).

En 1962 IBM introduit le modèle 1301 proposant une capacité de 28 Mo avec un taux de transfert et une densité surfacique 10 fois supérieurs à ceux du RAMAC 305 et une distance entre les têtes et la surface du disque passant de 20.32 µm à 6.35 µm.

Ainsi à partir de 1962 plusieurs fabricants commencèrent à commercialiser de tels disques durs.

En 1965 IBM commercialisa le modèle 2310 dont la particularité était de posséder une partie amovible.

Le modèle 2314 commercialisé en 1966 était équipé de têtes de lecture en ferrite (oxyde de fer).

En 1973, IBM lança le Winchester 3340, un disque dur dont la tête de lecture était soulevée par un film d'air d'une épaisseur de seulement 0.43 µm. Sa capacité accrue par rapport au RAMAC ainsi que sa taille et son poids réduits firent de ce disque le nouveau standard de périphérique de stockage à accès direct. C'est sa capacité de 30 Mo qui lui valut le surnom de 30-30 et donc de « Winchester » (le nom de la fameuse carabine 30-30).

Le premier lecteur de disques durs 5 pouces un quart verra le jour en 1980, développée par la firme Seagate.

La naissance de l'interface SCSI


A partir de 1979, la compagnie Shugart Associates, fondée par Alan F. Shugart (un ancien chef de produit de la firme IBM), met au point une connexion parallèle permettant de connecter des disques durs à des ordinateurs de type PC et nomme cette technologie SASI (Shugart Associates Standard Interface). Cette interface deviendra le SCSI en 1982 et sera standardisée par l'ANSI (American National Standards Institute) en 1986.

La naissance de la disquette


En 1967 le premier lecteur de disquettes « souples » (en anglais floppy disk) est mis au point par IBM.

En août 1976 Shugart annonce le premier lecteur de disquettes 5 pouces 1/4 (5.25 pouces) à un prix de 390 $.

En juin 1982 c'est au tour de Sony de présenter un nouveau format de disquettes : les disquettes 3"1/2 (trois pouces et demi).


A voir également :


History of the hard drive
History of the hard drive
Historia del disco duro
Historia del disco duro
Geschichte der Festplatte
Geschichte der Festplatte
Storia del disco rigido
Storia del disco rigido
História do disco duro
História do disco duro
Ce document intitulé «  Histoire du disque dur  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.