Supplier Relationship Management (SRM)

D├ęcembre 2016

Supplier Relationship Management


Le terme « Supplier Relationship Management » (noté SRM), traduisez « gestion de la relation fournisseur » désigne l'utilisation de technologies par une entreprise afin d'améliorer le mécanisme d'approvisionnement auprès de ses fournisseurs. Au même titre que la gestion des relations avec les employés, il s'agit d'un concept émergeant de la gestion de la relation client.

L'objectif du SRM est de permettre à une entreprise d'améliorer la communication avec ses différents fournisseurs, de partager une méthodologie, des termes métiers et des informations avec eux et d'avoir une meilleure connaissance de chacun d'entre-eux afin d'optimiser le processus d'approvisionnement. A l'inverse, il s'agit également de faire en sorte que les fournisseurs connaissent mieux le coeur de métier de l'entreprise et ses différents produits afin d'obtenir un approvisionnement adapté.

Processus de SRM


Les éditeurs de solutions SRM définissent généralement un processus en quatre grandes étapes :

  • Conception collaborative, consistant à intégrer les problématique d'approvisionnement dès la conception d'un produit en associant les fournisseurs via un outil de conception collaborative, tout en s'assurant d'un coût de revient minimal à tous les niveaux ;
  • Détermination des fournisseurs (en anglais sourcing), visant à identifier les fournisseurs potentiels et à élaborer une cartographie en les qualifiant en fonction de leur coût, de leur capacité de production, leurs délais de livraison, leurs garanties en terme de qualité. A l'issue de cette étape, les meilleurs fournisseurs pourront faire l'objet d'une mise en concurrence ;
  • Sélection des fournisseurs, via un mécanisme d'enchères inversées (en anglais reverse auctions), où les rôles d'acheteur et de vendeur sont inversés. Les outils de SRM possèdent généralement une interface d'appel d'offres permettant de faire trois types de requêtes (couramment appelées « Request for x » et notés RFx) :
    • RFQ (Request For Quotation, en français Demande de devis), c'est-à-dire une simple demande de prix pour des produits relativement courants. Le fournisseur proposant l'offre la plus basse est généralement retenu ;
    • RFP (Request For Proposal, en français Demande de proposition), c'est-à-dire une demande de proposition commerciale adressée aux fournisseurs, incluant un prix, mais également des informations sur la société, sur sa solvabilité, sur ses capacités de productions, sur ses stocks et ses délais de livraison, etc. Le choix du fournisseur est réalisé selon une grille de sélection permettant d'évaluer les offres en prenant en compte les différents critères
    • RFI (Request For Information, en français Demande d'information) consistant à émettre une simple demande pour connaître les produits et services proposés par les fournisseurs, sans impliquer nécessairement d'enchères.
  • Négociation, dont l'objet est de formaliser le contrat entre l'entreprise et le fournisseur sélectionné, avec éventuellement des clauses spécifiques concernant la logistique, les modalités de paiement, la qualité de service ou tout autre engagement particulier.

A voir également :


Supplier Relationship Management (SRM)
Supplier Relationship Management (SRM)
Gestión de relaciones con los proveedores (SRM)
Gestión de relaciones con los proveedores (SRM)
Supplier Relationship Management (SRM)
Supplier Relationship Management (SRM)
Supplier Relationship Management (SRM)
Supplier Relationship Management (SRM)
Supplier Relationship Management (SRM)
Supplier Relationship Management (SRM)
Ce document intitulé «  Supplier Relationship Management (SRM)  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.