Pilote (Driver)

Août 2015

Qu'est-ce qu'un driver?


Un ordinateur est constitué d'un assemblage de périphériques. Pour pouvoir contrôler chacun de ses périphériques, le système d'exploitation a besoin d'une interface logicielle entre lui et le matériel, on appelle driver (pilote ou gestionnaire de périphérique en français) chaque programme permettant au système d'exploitation de gérer le matériel.

Le rôle du driver est de jouer l'intermédiaire entre le système et les cartes d'extension ou bien les périphériques externes, ...

Les drivers sont développés par les fabricants du matériel auquel ils correspondent. Toutefois, bien que votre matériel (hardware) n'évolue pas (il n'est pas mutant :), il se peut que le fabricant du matériel fournisse quelques mois plus tard une nouvelle version du driver... Le contraire serait même étonnant!
En effet, un logiciel contient constamment des bugs (erreurs logicielles), or ceux-ci ne peuvent parfois être décelés qu'après un test auprès d'un grand nombre de personnes et les fabricants ont rarement le temps d'approfondir ce type de tests. De plus avec l'évolution des matériels il arrive qu'un matériel qui était compatible avec "tous" les périphériques existants devienne incompatible avec un type de matériel suite à son apparition ou son évolution.

Ainsi, une simple mise à jour de driver peut améliorer les performances d'un matériel avec un gain pouvant aller jusqu'à 10% de performances en plus. Il faut toutefois savoir comment se procurer ces mises à jour, et comment les installer. Si vous estimez qu'un de vos périphériques fonctionne correctement, il est préférable de ne pas essayer de mettre à jour son pilote :


Tant qu'un périphérique fonctionne, il est recommandé de ne pas essayer d'installer systématiquement les derniers pilotes, à moins de connaître exactement les améliorations qu'il apporte où les erreurs qu'il corrige !


A l'inverse, si vous n'êtes pas satisfait du fonctionnement d'un périphérique, une solution simple peut consister à mettre à jour celui-ci. Pour ce faire il vous faudra connaître le nom exact de celui-ci (la référence se trouve généralement sur la boîte, la facture, le manuel, et éventuellement le produit lui-même) ainsi que le nom du système d'exploitation sous lequel vous désirez l'utiliser.

Comment fonctionne un driver?


A la base, n'importe quel périphérique, y compris le matériel "de base" a besoin de drivers pour fonctionner. Vous n'avez toutefois jamais eu à installer de driver pour votre disque dur, pourquoi?
Pour charger le système d'exploitation vous avez besoin d'accéder au disque dur, or comment faire pour accéder au disque dur si votre système d'exploitation n'est pas encore chargé?
C'est le BIOS qui, au démarrage de l'ordinateur, agit tel un système d'exploitation en permettant aux composants vitaux (carte vidéo, disque dur, lecteur de disquettes, clavier) de démarrer grâce à des pilotes standards. En effet le BIOS permet d'amorcer la carte graphique qui a elle-même des fonctions graphiques qui vont permettre d'afficher les premières informations. Il en est de même pour le disque dur, qui va amorcer le système grâce à des pilotes standards. Une fois le système d'exploitation amorcé, celui-ci va pouvoir prendre lui-même le contrôle de certains périphériques grâce aux pilotes fournis par le constructeur du/des matériels ou grâce à des pilotes standards propriétaires (développés par le fabricant du système d'exploitation).

Le Plug And Play


Le plug and play (PnP ou plug 'n play en abrégé) signifie littéralement "branchez et jouez". C'est une norme qui a été mise au point pour simplifier la détection du matériel et leur installation. Il est basé sur le fait suivant: les cartes plug & play contiennent un BIOS qui va communiquer un numéro unique (désignant le matériel) au démarrage de l'ordinateur, et lui indiquer les ressources qu'il doit lui affecter. Au chargement du système d'exploitation, le BIOS va fournir ces informations à l'OS (système d'exploitation qui doit être à la norme Plug and play lui aussi) qui va déterminer le driver à utiliser...

A chaque démarrage de l'ordinateur, le BIOS de celui-ci scanne l'ensemble des périphériques connectés sur son bus système, il les identifie et en analysant les besoins en ressources de chacun, il va allouer au mieux les ressources disponibles (IRQ, DMA, ...) aux périphériques Plug'n'play, puis le gestionnaire de configuration tente de redresser le tir en cas de conflit (deux périphériques auxquels on a alloué les mêmes ressources).

Dans le cas d'un matériel SCSI il s'établit une communication entre l'adaptateur SCSI (intermédiaire entre la carte-mère et les périphériques SCSI) et les périphériques (comportant un BIOS) qui y sont attachés. Ainsi, si vous avez configuré le setup du BIOS pour effectuer une séquence de démarrage commençant par l'adaptateur SCSI, celui-ci va être en mesure d'amorcer le système directement sur le périphérique comportant cette fonctionnalité. Si vos périphériques (ou votre carte-mère) ne supportent pas cette fonctionnalité il est peut-être possible de mettre à jour leur BIOS. Cela comporte toutefois des risques...

Le Plug & play semble donc être une révolution en ce sens que l'on n'a plus rien besoin d'installer. Toutefois la réalité n'est pas aussi simple. Seuls de rares éléments tels que le clavier ou le disque dur sont réellement plug & play. La plupart du temps le plug & play vous permettra uniquement de détecter un nouveau périphérique, il vous faudra tout de même installer les pilotes...

Installer un driver sous Windows


La mise à jour des drivers peut permettre une amélioration des performances de votre système mais cela ne signifie pas que vos périphériques tourneront "plus vite", ils tourneront plutôt moins mal. C'est-à-dire que si votre système fonctionne parfaitement bien, il est illusoire (mais nous l'avons tous fait) de croire qu'il reprendra un nouveau souffle avec de nouveaux drivers, car l'installation de nouveaux drivers si elle peut être bénéfique sur un système instable peut aussi faire apparaître de nouveaux problèmes sur un système qui était déjà stable...

Il ne faut donc mettre à jour que ce qui fonctionne mal... d'une manière générale lisez le fichier texte qui accompagne le driver pour connaître les améliorations que l'installation de ce nouveau driver peut apporter!

Les raisons vous poussant à mettre à jour vos pilotes sont les suivantes :

  • remplacer un pilote standard par un pilote créé par le constructeur
  • passer d'un pilote 16 bits à un pilote 32 bits (la communication avec ce matériel sera alors plus rapide)
  • remplacer un pilote pour Windows 95 par un pilote pour Windows 98 (si vous possédez ce système)

A voir également

Pour une lecture illimitée hors ligne, vous avez la possibilité de télécharger gratuitement cet article au format PDF :
Pilote-driver .pdf

Réalisé sous la direction de , fondateur de CommentCaMarche.net.


A voir également

Ce document intitulé «  Pilote (Driver)  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.