La photographie de paysage

Décembre 2016
La photo de paysage

Présentation


La photo de paysage est la représentation d'un vaste espace naturel ou d'une partie d'un pays. On considère également la photographie de certains lieux urbains comme de la photographie de paysage.

Technique de la photo de paysage

  • Composition : la règle des tiers donne au photographe une première base solide pour composer son image. Placement d'un ou plusieurs sujets, de la ligne d'horizon, chaque élément qui constitue la photo doit être pris en compte par le photographe. Ce dernier doit également faire attention à ce que la ligne d'horizon soit bien droite.
  • Objectif : le grand angle reste la focale de prédilection de la photo de paysage. Il permet de capter un maximum d'informations et de conserver un angle de champ assez large.
  • Vitesse d'obturation : la plupart des photographes spécialisés travaillent sur de longs temps d'exposition. Cette technique permet de créer un effet de filé statique et de faire ressortir plus de détails sur les différents éléments de composition.
  • Profondeur de champ : avec un profondeur de champ trop courte, le risque est d'avoir une partie de l'image floue, en premier plan ou en arrière plan. Fermer le diaphragme permet d'augmenter la profondeur de champ et d'assurer une image nette sur tous les plans.

  • Accessoires : le trépied en pose longue est indispensable, ainsi qu'une télécommande afin de minimiser les vibrations lors du déclenchement. Certains appareils permettent également de garder le miroir relevé, toujours pour éviter les vibrations. Un niveau à bulle, sur le trépied ou à poser sur sa griffe porte-flash permet de contrôler l'horizontalité parfaite de son boitier. Les filtres vissables (gris neutres, polarisants ou colorées) permettent de perfectionner le résultat final.
  • Lumière : elle fait partie de la photo de paysage, le photographe doit donc être attentif à son intensité et son orientation. Au lever ou au coucher du soleil, une lumière douce donne de bons résultats, à condition que les éléments ne soient pas trop à l'ombre. Le contre-jour, s'il n'est pas pris en compte dans une recherche artistique, est à éviter.
  • Sensibilité : pour éviter un bruit numérique trop présent, il faut travailler en faible sensibilité (50 à 200 ISO). L'utilisation d'un trépied et d'une pose longue permet alors d'exposer correctement son image.

Techniques avancées

  • L'hyperfocale : elle consiste à augmenter au maximum la profondeur de champ grâce à une petite ouverture du diaphragme (f/22 par exemple). Grâce à cette technique, avec un grand angle, le photographe peut obtenir une image nette d'une distance X jusqu'à l'infini.
  • Le panoramique : au-delà de l'utilisation du grand angle, le photographe peut recomposer un espace vaste en assemblant une série d'images horizontales (pouvant aller jusqu'à 360°). La technique consiste donc à prendre plusieurs photos, en prenant des repères, puis à assembler ces images informatiquement. On peut également obtenir un panoramique moins étendu en recadrant son image.
  • Le HDR : le photographe déclenche plusieurs fois à différentes expositions, afin de prendre en compte d'une part les tons les plus clairs, et d'autre part les tons les plus foncés. En les assemblant, on obtient alors une photographie à large plage dynamique où les écarts de luminosités peuvent être importants.


Les différents sujets

  • La campagne
  • La montagne
  • La forêt
  • Le désert
  • La ville : monuments, rues...
  • L'eau : fleuves, rivières, lacs, mer...
  • La plage
  • Les zones industrielles

A voir également :

Ce document intitulé «  La photographie de paysage  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.