Le HDR-High Dynamic Range

Décembre 2016
Le HDR - High Dynamic Range

Présentation


Le HDR, high dynamic range, est une technique numérique adaptée à la photographie. La gamme dynamique d'une image correspond à l'étendue des tons clairs (hautes lumières) et foncés (ombres) ainsi qu'à l'écart maximal entre ces différents tons. Un capteur photographique a cependant une limite technique qui ne lui permet pas d'enregistrer un trop grand écart entre ces différents tons. Le HDR consiste alors à prendre plusieurs clichés afin de prendre en compte d'une part les tons les plus clairs, et d'autre part les tons les plus foncés. En les assemblant, on obtient alors une photographie à large plage dynamique où les écarts de luminosités peuvent être importants.


La prise de vue en HDR


  • Le HDR commence à la prise de vue, c'est la matière première de cette technique qui demande une certaine rigueur. Le trépied est indispensable, le cadre et la composition doivent être identiques pour pouvoir assembler les images à postériori et garder une cohérence sur le résultat final.
  • Le format RAW (brut) est conseillé afin de conserver un maximum de détails.
  • Travailler en manuel permet de garder la main sur l'ensemble de ses réglages et éviter des écarts colorimétriques gênants : le réglage de la balance des blancs manuel est également conseillé.
  • Désactiver l'autofocus afin d'éviter une erreur de mise au point pendant la prise de vue.
  • Image et exposition : faire varier la vitesse d'obturation plutôt que l'ouverture du diaphragme pour ne pas avoir une différence de profondeur de champ sur les clichés. Prenez par exemple une première image sous exposée (ombres bouchées et hautes lumières correctement exposées), une autre plus neutre, et une dernière surexposée faisant apparaître les détails dans les ombres.

Le post-traitement numérique


Le HDR comporte une partie importante de traitement numérique. C'est la dernière étape de la technique et elle joue un rôle primordial sur le résultat final. Selon le sujet photographié, la lumière ambiante, la technique utilisée à la prise de vue et la retouche numérique, vous obtiendrez des résultats surprenants : surréalistes dans certains cas, voire se rapprochant d'un tableau impressionniste, ou plus proches de la réalité dans d'autres cas lorsque les écarts de tons sont minimes.
La fusion des photos se fait donc sur un logiciel de retouche, comme Photoshop, Lightroom, Capture One ou des logiciels dédiés tel Photomatix. Les modes de traitement HDR sur ces logiciels sont plus ou moins avancés. Ils permettent de gérer la fusion des clichés et d'uniformiser le mélange des différentes couleurs présentes sur chaque photo.


Liens utiles : site photo d'Aurélien Cabezon

A voir également :

Ce document intitulé «  Le HDR-High Dynamic Range  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.