Fibre optique: Expérimentations / déploiements à l'international

Décembre 2016
Les chercheurs analysent encore aujourd'hui quels algorithmes utiliser pour tirer pleinement partie des capacités des câbles réseaux en fibre optique. Bien que l'utilisateur se contente de 100 Mbits/s aujourd'hui, et bientôt 1 Gbits/s en Corée du Sud, les débits pourraient encore franchir de nouvelles étapes si les usages le justifient.

En effet, à titre expérimental, le journal Nature Photonics signale qu'une équipe de scientifiques est parvenue à faire passer des données sur un réseau en fibre optique à une vitesse de 26 Terabits par seconde, soit l'équivalent de 1000 DVD qui seraient transmis en une seule seconde. Selon cette équipe, il a été prouvé théoriquement qu'une vitesse de 100 Terabits par seconde est possible sur fibre optique. Cependant, ces techniques nécessitent l'utilisation d'un ou plusieurs lasers pour émettre la lumière, ce qui s'avère relativement coûteux à mettre en oeuvre.

Si la France semble à la traîne en termes de déploiement de la fibre optique, la situation internationale est assez similaire. Selon l'iDate, à la fin de l'année 2010, l'Europe comptait 3,5 millions d'abonnés à la fibre optique pour 22,3 millions de foyers raccordés. Dans le monde, le cabinet estime à 40 millions le nombre d'abonnés à la fibre optique. Le gros des abonnés se situe en Asie, principalement au Japon et en Corée du Sud.

A voir également :

Ce document intitulé «  Fibre optique: Expérimentations / déploiements à l'international  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.