Fibre optique - Déploiements, objectifs et contenus

Décembre 2016
On distingue deux moyens de relier un foyer en fibre optique. Le premier, le FTTB, veut dire Fiber To The Building. Concrètement, l'opérateur relie son infrastructure réseau en fibre optique du répartiteur jusqu'à votre immeuble. Il garantit donc un débit important presque jusqu'à l'abonné, et doit ensuite installer un équipement supplémentaire pour distribuer le réseau dans tout l'immeuble. C'est un moyen efficace et économique de relier les foyers à la fibre optique, mais le débit ne peut être garantit sur toute la ligne.

Autre solution, le FTTH ou Fiber To The Home, amène la fibre optique jusqu'à la prise Internet de l'abonné qui va pouvoir utiliser un réseau en fibre optique de bout en bout. C'est le plus efficace, mais aussi le plus coûteux. L'autre différence est juridique. Dans le cas du FTTH, il faut l'accord du foyer concerné et l'accord du Syndic de l'immeuble. Si c'est un raccordement en FTTB, l'accord du Syndic suffit. Il faut dans tous les cas attendre la décision des co-propriétaires, ce qui peut rallonger le délai avant d'être éligible à une offre en fibre optique.

Les objectifs de déploiement de la fibre optique en France

Selon les derniers chiffres communiqués par le ministère de l'Industrie, de l'Energie et de l'Economie numérique indique qu'au 31 décembre 2010, 1,08 million de logements en France étaient équipés en fibre optique jusqu'à l'abonné (FTTH). La France espère atteindre les 2 millions de foyers raccordés à la fibre optique FTTH d'ici à la fin de l'année 2011.

A travers le programme national « Très haut débit » décidé en 2010, le gouvernement va accorder aux opérateurs et aux réseaux d'initiatives publiques des prêts d'un montant total d'un milliard d'euros, et dégagera une enveloppe de 900 millions d'euros supplémentaires au titre du fonds d'aménagement numérique des territoires (FANT). Au total, 3400 communes devraient être équipées à terme en Fibre optique, ce qui couvrira 57% des foyers dans un délai maximal de 10 ans.

Orange, opérateur historique pressé par l'Etat d'être le bon élève en matière de déploiement de la fibre optique, s'est engagé à raccorder 10 millions de foyers d'ici 2015 répartis dans 3600 communes. A l'horizon 2020, il estime qu'il pourra fournir cette technologie à 15 millions de logements et ainsi couvrir 60% des foyers français.

Mais malgré la volonté affichée de pousser cette technologie auprès des foyers, le taux d'adoption de la fibre optique reste faible. Selon les chiffres de l'Arcep, fin 2010 on comptait 460 000 abonnés au très haut débit sur les 1,08 million de logements éligibles, dont 345 000 abonnés à la FTTB (fibre jusqu'à l'immeuble) contre 115 000 abonnés à la FTTH (fibre jusqu'au domicile).

Pour le moment, l'opérateur le plus avancé dans le domaine du très haut débit en FTTB reste Numéricable (a priori il n'est pas compté dans les chiffres de l'Arcep). Le spécialiste du câble a depuis longtemps axé sa communication sur le très haut débit et déclare avoir raccordé 4,1 millions de foyers à la fibre optique. Au deuxième semestre 2010, il revendiquait cependant seulement 250 000 abonnés à l'Internet très haut débit.

Les contenus qui pourraient pousser le très haut débit

Ils ne sont pas nombreux. On cite notamment la vidéo Full HD, la 3D et les échanges de fichiers. La généralisation d'Internet dans les foyers pour stocker ses images, vidéos, musiques et autres données personnelles non confidentielles (ce qu'on appelle le Cloud) pourrait aussi pousser à l'utilisation de la fibre optique. En effet, le débit montant (upload) est bien meilleur sur une connexion en fibre optique (jusqu'à 50 Mbits/s). Enfin, la fibre optique peut aussi être utile pour partager une connexion à domicile entre plusieurs utilisateurs. On obtient un meilleur débit que si on divise une connexion ADSL 2+.

A voir également :

Ce document intitulé «  Fibre optique - Déploiements, objectifs et contenus  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.