Le temps de pose

Décembre 2016
Le temps de pose


Présentation


Le temps de pose est la durée pendant laquelle la surface sensible (le capteur ou le négatif) est exposée à la lumière. Il est déterminé par la durée d'action de l'obturateur : on l'appelle également vitesse d'obturation.
Il est l'un des paramètres, avec l'ouverture de diaphragme, déterminant l'exposition.

Fonctionnement


Lorsque l'on déclenche une photo sur son appareil, un mécanisme s'actionne afin de laisser entrer la lumière plus ou moins longtemps. Ce mécanisme se présente sous différentes formes : électronique (action du capteur) ou mécanique (rideau dans le boitier ou obturateur central de l'objectif).
Plus le temps de pose est long, plus la lumière arrivant sur la surface sensible est importante. Sur un temps de pose long, un sujet en mouvement risque ainsi d'être flou.
Plus le temps de pose est court, moins l'exposition est importante. Un sujet en mouvement sera alors figé.

La vitesse d'obturation est exprimée en secondes. Les normes vont de 30 secondes au 1/4000 secondes sur les reflexs. Certains appareils permettent d'aller au-delà.
Les différents grands paliers de vitesses :
30", 25", 20", 15", 13", 10", 8",6", 5", 4", 3", 2", 1",1/4", 1/8", 1/10", 1/20", 1/30", 1/60", 1/125", 1/200", 1/400", 1/800", 1/1250", 1/1600", 1/2000", 1/2500", 1/3200", 1/4000".


Il existe également un temps de pose dit Bulb, qui permet de laisser l'obturateur ouvert tant que l'on appuie sur le déclencheur. La pose B permet ainsi d'exposer la surface sensible autant de temps que souhaite le photographe, de plusieurs secondes à un temps illimité.

Application


Le temps de pose est à adapter en fonction du sujet et du résultat que veut le photographe. Un sujet en mouvement pris en pose lente ne donnera pas la même impression que si on le prend en pose rapide.
  • Mouvement et temps de pose : le mouvement d'un sujet dépend de sa propre vitesse et du déplacement de l'appareil photo. En suivant le déplacement du sujet avec son objectif pendant le déclenchement, plus le temps de pose est long, plus le décor sera flou. Une pose rapide aura l'effet inverse et gèlera cette impression de vitesse.

 

  • Le portrait : un temps de pose trop lent risquerait de rendre le sujet flou. Au dessous de 1/15s-1/30s, on estime que même si l'appareil est immobile, la personne photographiée risquerait cependant d'être floue au moindre mouvement. Le flash permet cependant de contrer cet effet (synchronisation au 2ème rideau).

 
 
 
  • Paysage et vitesse d'obturation : de nombreux photographes utilisent un trépied et des temps de pose très longs (allant de 1 à plusieurs secondes) pour sublimer un paysage. Ce choix a pour effet de flouter les éléments en mouvement sur un paysage, voire de les faire disparaitre (des passants gênants, l'eau qui coule, le flux et le reflux de la mer, etc), ainsi que de faire ressortir plus de détails sur les éléments immobiles.

A voir également :

Ce document intitulé «  Le temps de pose  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.