Stabilisateur optique et stabilisateur numérique

Décembre 2016

Stabilisateur d'image


Le stabilisateur d'image est un système capable de compenser les vibrations de l'appareil. Utilisé dans les télescopes et caméras vidéo, il est aujourd'hui très présent sur le marché de la photographie. Optique ou numérique, il permet de compenser le flou de bougé provoqué par le photographe au moment de la prise de vue. Il a permis notamment de se passer dans certains cas du monopod ou du trépied pour stabiliser son appareil, ou encore de pouvoir descendre un peu plus sa vitesse d'obturation avec une longue focale.

Stabilisateur optique

  • Le stabilisateur optique, qui équipe aujourd'hui certaines gammes dédiées au reflex, se trouve au centre même de l'objectif.

Une lentille est décentrée lorsque vous appuyez à mi-course sur votre déclencheur, afin de rediriger l'image dans le bon axe. Les vibrations sont détectées grâce à des capteurs qui envoient alors un signal à un processeur qui calcule et agit en conséquence, en fonction du tangage et du roulis (comme sur un avion).
Tous les constructeurs de reflex ont équipé certains de leurs objectifs d'un stabilisateur, autant sur des grands angles que sur des longues focales. L'avantage est double : permettre de descendre sa vitesse d'obturation (temps de pose) et gagner en luminosité. Même si ce système offre un certain confort pour le photographe, il a tout de même ses limites puisque des vibrations trop fortes ne pourront être compensées. De même, des mouvements sur un temps de pose trop long ne peuvent être corrigés.
  • La stabilisation du capteur est un procédé différent qui reprend cependant le même principe : décentrer pour corriger l'axe de l'image. Lors de la prise de vue, le capteur se déplace en fonction des mouvements de l'appareil. Cette technologie est peu présente sur les reflex, mais elle rencontre un vif succès sur les compacts grâce à un coût moins important.


Stabilisateur numérique


Le stabilisateur numérique est une fausse stabilisation de l'image. Au lieu d'agir mécaniquement, avec le capteur ou l'optique, il ne compense pas le mouvement du photographe mais augmente la sensibilité du capteur pour avoir un temps de pose plus court. Il évite alors un flou de bougé causé par une vitesse d'obturation trop longue. Le plus gros défaut de cette montée en sensibilité (ISO) est l'apparition du bruit numérique qui altère la qualité de l'image.

Constructeurs et stabilisateur


Les différentes marques ont aujourd'hui leur propre système de stabilisation :
  • Canon : IS (optique)
  • Nikon : VR (optique), e-VR (numérique). VR=Vibration Reduction
  • Pentax : SR (capteur)
  • Panasonic : OIS
  • Sony : steadyshot
  • Olympus : SWD (optique)
  • Samsung : OIS (optique), DIS (numérique)
  • Sigma : OS (optique)
  • Tamron : VC (optique)

A voir également :

Ce document intitulé «  Stabilisateur optique et stabilisateur numérique  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.