iPhone - L'orientation de l'iPhone

D├ęcembre 2016

Premier contact et réglages


Appuyons donc sur le bouton-poussoir, et voyons les 960 × 640 pixels de la dalle s'illuminer en affichant le « bureau » de l'iPhone 4 (les possesseurs d'un modèle plus ancien ont un peu moins de pixels à leur disposition).

L'orientation de l'iPhone


Bien caché au coeur de l'iPhone se niche un accéléromètre. Ce composant a pour tâche de mesurer l'angle que fait l'iPhone par rapport à une droite virtuelle passant par le centre de la terre. En mesurant cet angle et surtout ses variations dans le temps, on est capable de déduire toutes sortes de choses : si l'iPhone est « debout » en mode portrait, « couché » en mode paysage (vers la gauche ou la droite), son inclinaison (des jeux s'en servent pour faire accélérer ou freiner une auto, par exemple), s'il est secoué plus ou moins fortement (ce qui peut déclencher l'effacement de l'écran, à l'imitation des ardoises magiques de notre enfance).

Apple recommande que la plupart des applications tierces développées pour l'iPhone exploitent au mieux cette capacité de reconnaissance de l'orientation.
C'est sans compter la multitude de jeux utilisant l'accéléromètre, avec une interface hautement simplifiée (au point de disparaître), puisque l'inclinaison de l'appareil suffit à elle seule à piloter personnages, fonctionnalités, parcours et événements.

Le texte original de ce article est extrait de « Tout pour bien utiliser l'iPhone 4 et 3Gs » (Laurent RICARD, Collection CommentCaMarche.net, Dunod, 2010)

A voir également :

Ce document intitulé «  iPhone - L'orientation de l'iPhone  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.