Les missions du correspondant Informatique et Liberté

Décembre 2016


Le gardien des traitements informatiques

Constituer et gérer la liste des données confidentielles

  • Créer (3 mois après sa désignation) une liste des traitements automatisés au sein de l'établissement.
  • Actualiser régulièrement cette liste.

Rendre accessible la liste


Communiquer ces données à toute personne désirant y accéder.

Le garde-fou de l'application de la loi

Prévenir tout risque

  • Servir de lien entre l'entreprise et la Commission Nationale de l'informatique et des libertés (CNIL).
  • Veiller à la bonne application de la loi dans l'établissement.
  • Etre consulté avant toute mise en oeuvre des nouveaux traitements ou changements figurant sur la liste.

Gérer les risques


En cas de problèmes (usurpation d'identité, problèmes de confidentialité des données...), le CIL informe le responsable de traitements informatiques et la CNIL.

Garantir la transparence

  • Gérer les demandes et les réclamations des personnes intéressées par le traitement de la liste.
  • Dresser un bilan de toutes ses actions chaque année.




Crédit photo : © Beboy - Fotolia.com

A voir également :

Ce document intitulé «  Les missions du correspondant Informatique et Liberté  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.