Outlook - Lutte contre les courriers indésirables

Décembre 2016

Lutte contre les courriers indésirables


Il existe plusieurs méthodes pour limiter le nombre de courriers indésirables reçus dans votre Boîte de réception. Certaines sont fournies par Outlook, les autres nécessitent votre collaboration ou, au minimum, votre attention et un minimum de précautions.
Servez-vous du filtre de courrier indésirable. Le filtre de courrier indésirable de Microsoft Office Outlook 2010, que nous venons d'examiner, analyse automatiquement les messages entrants et envoie ceux considérés comme indésirables vers le dossier Courrier indésirable.
Bloquez les images employées par les expéditeurs de courriers indésirables comme pixels espions dans leurs messages HTML. Outlook 2010 bloque par défaut le téléchargement automatique des images et autres contenus externes dans les messages lorsque le contenu est lié à un serveur. Si cette fonctionnalité est désactivée, lorsque vous ouvrez un message associé à un contenu externe, celui-ci se télécharge automatiquement et le serveur vérifie à votre insu si votre adresse électronique est valide. Cette dernière peut ensuite être vendue à un expéditeur de courriers indésirables. Vous pouvez débloquer manuellement un contenu externe (comme des images) si vous estimez que le message provient d'une source fiable.
Désactivez les confirmations de lecture, les accusés de réception et le traitement automatique des demandes de réunion. Les expéditeurs de courriers indésirables ont parfois recours à l'envoi de demandes de réunion et de messages associés à des confirmations de lecture ou des accusés de réception. En y répondant, vous pourriez les aider à vérifier votre adresse électronique. Vous pouvez désactiver cette fonction en procédant comme suit :
  • Confirmations de lecture :
    • Cliquez sur Fichier, puis Options.
    • Cliquez sur Courrier. Dans la section Suivi, sous Pour tout message qui contient une demande de confirmation de lecture, cliquez sur Ne jamais envoyer de confirmation de lecture. L'option par défaut est Demander chaque fois si une confirmation de lecture doit être envoyée.
  • Acceptation automatique des demandes de réunion :
    • Cliquez sur Fichier, puis sur Options.
    • Cliquez sur Courrier. Dans la section Suivi, décochez l'option Traiter automatiquement les demandes de réunion et les réponses de demande de réunion et sondages. Cette option est cochée par défaut.



Évitez de publier votre adresse électronique. Méfiez-vous de la publication de votre adresse de messagerie sur les sites web publics, tels que groupes de discussion, salles de conversation, forums, etc. Lorsque vous visitez des sites publics, il est préférable de ne pas utiliser votre adresse électronique professionnelle ou principale. Supprimez-la de votre site web personnel.
Consultez les déclarations de confidentialité des sites web. Lorsque vous vous inscrivez sur un site pour des opérations de banque en ligne ou d'achats et pour recevoir des bulletins d'information, consultez attentivement la déclaration de confidentialité avant d'indiquer votre adresse de messagerie ou d'autres informations personnelles. Recherchez un lien ou une section (généralement en bas de la page d'accueil du site web) intitulé « Déclaration de confidentialité », « Termes et conditions » ou « Conditions d'utilisation ». Si le site web n'explique pas comment vos informations personnelles seront utilisées, réfléchissez à deux fois avant d'utiliser ce service.
Prenez garde aux cases à cocher déjà activées. Lorsque vous effectuez des achats en ligne, les entreprises ajoutent parfois une case à cocher qui est déjà activée pour indiquer que vous acceptez que votre adresse de messagerie soit vendue ou communiquée à d'autres entreprises. Décochez cette case pour ne pas autoriser le partage de votre adresse de messagerie.


Ne répondez jamais au courrier indésirable. Même pour annuler un abonnement, à moins de connaître l'expéditeur et de lui faire confiance, par exemple lorsque le message provient d'un service, d'une boutique en ligne ou d'un bulletin d'information auquel vous venez de vous inscrire. En répondant à du courrier indésirable, vous confirmez la validité de votre adresse électronique.


Si une entreprise utilise des messages électroniques pour vous demander des informations personnelles, ne répondez pas. La plupart des entreprises légitimes ne demandent pas d'informations personnelles par courrier électronique. Méfiez-vous si elles le font. Il peut s'agir d'un message usurpé destiné à se faire passer pour un message légitime. Cette tactique est nommée hameçonnage (phishing). Si le courrier indésirable provient d'une société avec laquelle vous traitez (par exemple, votre société de crédit), appelez-la, mais n'utilisez pas un numéro de téléphone fourni dans le message électronique. Utilisez plutôt un numéro que vous aurez trouvé vous-même, via l'annuaire, un relevé bancaire ou une facture. S'il s'agit d'une demande légitime, le représentant du service à la clientèle de la société devrait être en mesure de vous aider.

Le texte original de cette fiche pratique est extrait de
«Tout pour bien utiliser Outlook 2010» (Fabrice LEMAINQUE, Collection CommentCaMarche.net, Dunod, 2010)

A voir également :

Ce document intitulé «  Outlook - Lutte contre les courriers indésirables  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.