Fonctionnement du courrier électronique (MTA, MDA, MUA)

Septembre 2015
Le courrier électronique, aussi simple soit-il à utiliser, repose sur un fonctionnement plus compliqué que celui du web. Pour la plupart des utilisateurs son fonctionnement est transparent, ce qui signifie qu'il n'est pas nécessaire de comprendre comment le courrier électronique fonctionne pour pouvoir l'utiliser.

Néanmoins, la courte introduction ci-dessous permet d'en comprendre le principe et donne les moyens à un utilisateur de savoir comment configurer au mieux son client de messagerie ou de saisir les mécanismes fondamentaux du spam.

Fonctionnement du courrier électronique

Le fonctionnement du courrier électronique est basé sur l'utilisation d'une boîte à lettres électronique. Lors de l'envoi d'un email, le message est acheminé de serveur en serveur jusqu'au serveur de messagerie du destinataire. Plus exactement, le message est envoyé au serveur de courrier électronique chargé du transport (nommé MTA pour Mail Transport Agent), jusqu'au MTA du destinataire. Sur internet, les MTA communiquent entre-eux grâce au protocole SMTP et sont logiquement appelés serveurs SMTP (parfois serveur de courrier sortant).

Le serveur MTA du destinataire délivre alors le courrier au serveur de courrier électronique entrant (nommé MDA pour Mail Delivery Agent), qui stocke alors le courrier en attendant que l'utilisateur vienne le relever. Il existe deux principaux protocoles permettant de relever le courrier sur un MDA :

  • le protocole POP3 (Post Office Protocol), le plus ancien, permettant de relever son courrier et éventuellement d'en laisser une copie sur le serveur.
  • le protocole IMAP (Internet Message Access Protocol), permettant une synchronisation de l'état des courriers (lu, supprimé, déplacé) entre plusieurs clients de messagerie. Avec le protocole IMAP une copie de tous les messages est conservée sur le serveur afin de pouvoir assurer la synchronisation.

Ainsi, les serveur de courrier entrant sont appelés serveurs POP ou serveurs IMAP, selon le protocole utilisé.

Schéma MTA-MDA-MUA

Par analogie avec le monde réel, les MTA font office de bureau de poste (centre de tri et facteur assurant le transport), tandis que les MDA font office de boîte à lettres, afin de stocker les messages (dans la limite de leur capacité en volume), jusqu'à ce que les destinataires relèvent leur boîte. Ceci signifie notamment qu'il n'est pas nécessaire que le destinataire soit connecté pour pouvoir lui envoyer du courrier.

Pour éviter que chacun puisse consulter le courrier des autres utilisateurs, l'accès au MDA est protégé par un nom d'utilisateur appelé identifiant (en anglais login) et par un mot de passe (en anglais password).

La relève du courrier se fait grâce à un logiciel appelé MUA (Mail User Agent).

Lorsque le MUA est un logiciel installé sur le système de l'utilisateur, on parle de client de messagerie (par exemple Mozilla Thunderbird, Microsoft Outlook, Eudora Mail, Incredimail ou Lotus Notes).

Lorsqu'il s'agit d'une interface web permettant de s'interfacer au serveur de courrier entrant, on parle alors de webmail.

Relais ouverts

Par défaut et pour des raisons historiques, il n'est pas nécessaire de s'authentifier pour envoyer du courrier électronique, ce qui signifie qu'il est très facile d'envoyer du courrier en falsifiant l'adresse électronique de l'expéditeur.

Ainsi, la quasi-totalité des fournisseurs d'accès verrouillent leurs serveurs SMTP afin de n'en permettre l'utilisation qu'à leurs seuls abonnés ou plus exactement aux machines possédant une adresse IP appartenant au domaine du fournisseur d'accès. Ceci explique notamment la nécessité qu'ont les utilisateurs nomades de modifier les paramètres du serveur sortant dans leur client de messagerie à chaque changement entre le domicile et l'entreprise.

Lorsque le serveur de messagerie d'une organisation est mal configurée et permet à des tiers appartenant à des réseau quelconques d'envoyer des courriers électronique, on parle alors de relais ouvert (en anglais open relay).

Les relais ouverts sont ainsi généralement utilisés par les spammeurs, car leur utilisation permet de masquer l'origine des messages. Par conséquent, de nombreux fournisseurs d'accès tiennent à jour une liste noire contenant une liste des relais ouverts, afin d'interdire la réception de messages provenant de tels serveurs.

Pour une lecture illimitée hors ligne, vous avez la possibilité de télécharger gratuitement cet article au format PDF :
Fonctionnement-du-courrier-electronique-mta-mda-mua .pdf

Réalisé sous la direction de , fondateur de CommentCaMarche.net.


A voir également


How email works (MTA, MDA, MUA)
How email works (MTA, MDA, MUA)
Cómo funciona el correo electrónico (MTA, MDA, MUA)
Cómo funciona el correo electrónico (MTA, MDA, MUA)
Funktionsweise von E-Mails (MTA, MDA, MUA)
Funktionsweise von E-Mails (MTA, MDA, MUA)
Funzionamento della posta elettronica (MTA, MDA, MUA)
Funzionamento della posta elettronica (MTA, MDA, MUA)
Funcionamento do correio eletrônico (MTA, MDA, MUA)
Funcionamento do correio eletrônico (MTA, MDA, MUA)
Ce document intitulé «  Fonctionnement du courrier électronique (MTA, MDA, MUA)  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.