Excel - Interface utilisateur

Décembre 2016

Interface utilisateur


L'interface utilisateur d'Office est probablement l'élément dont l'évolution est la plus saisissante au fil du temps. Voici les interfaces de Microsoft Excel 97, de Microsoft Excel 2007 et de Microsoft Excel 2010.


L'interface utilisateur traditionnelle d'Office 2003, avec ses menus déroulants et ses barres d'outils, ressemblait encore énormément à l'interface utilisateur d'Office 2.0, diffusé en 1992. Au fil des ans, le nombre de barres d'outils a toutefois augmenté de façon presque exponentielle : l'interface utilisateur Office était devenue surchargée.
Avec Office 2000, d'autres nouvelles barres d'outils ont encore été ajoutées. Un effort certain avait toutefois été accompli pour nettoyer l'interface utilisateur et éliminer cette impression de surcharge. Ce faisant, l'équipe a inventé de nouveaux concepts, comme l'Intelli-Menu (un menu développable à l'aide d'un bouton en chevrons), des boutons de barre d'outils à masquage automatique qui se modifiaient selon la fréquence d'utilisation, une fenêtre sur la barre des tâches pour chaque document et un volet latéral pour l'aide. Mais, au final, plutôt que de réduire la complexité du produit, Office 2000 a tenté de la masquer. Cette approche a provoqué une grande confusion chez les utilisateurs : la modification permanente de l'interface faisait que les utilisateurs ne trouvaient plus les commandes dont ils avaient besoin. Office 2002 a vu encore augmenter le nombre de barres d'outils. À court d'idées, l'équipe Office a créé le volet de tâches, un nouveau volet latéral capable de contenir plus de commandes. Office 2002 possédait ainsi huit volets de tâches. Et ce nombre a encore augmenté avec Office 2003. Avec tant d'éléments présents à l'écran, la zone de travail qui subsistait pour effectuer le travail réel était trop petite, même sur un grand écran de 24 pouces.
Avec Office 2007, dont la conception a débuté en août 2003, l'équipe Office a retenu une nouvelle approche de conception de l'interface utilisateur : plutôt que de penser en termes de commandes, ils ont pensé en termes de fonctionnalités. Ils font référence à cette approche par le terme conception orientée résultats. Une des principales fonctionnalités de cette approche fondée sur les résultats est l'emploi par les applications Office de la puissance des processeurs modernes combinée avec les galeries visuelles. Office 2007 peut afficher un aperçu du résultat d'une action lorsque le pointeur de la souris se promène au-dessus des icônes de commande.
Se concentrer sur les fonctionnalités influence le regroupement des commandes ainsi que le contexte dans lequel sera présenté ce groupe de commandes dans l'interface utilisateur d'Office. Lors du travail avec une application Office 2007, celle-ci modifie son interface utilisateur selon l'action effectuée par l'utilisateur. Par exemple, lorsque l'utilisateur sélectionne un objet ou élément particulier, un nouvel onglet proposant les fonctionnalités adaptées à cet élément apparaît. Cette conception orientée fonctionnalités a rendu Office 2007 bien plus productif que toute ancienne version d'Office.
Cette interface utilisateur moderne et plus productive est nommée FUI (Fluent User Interface), et sa principale représentation visible porte le nom de ruban. Cette interface risquant de perturber les utilisateurs de versions d'Office antérieures à Office 2007, la section suivante examine les principaux composants de l'interface Excel 2010.

Composants de l'interface utilisateur


L'interface Excel 2010 se divise en plusieurs éléments, que nous allons examiner successivement de haut en bas.
Le ruban, situé tout en haut de la fenêtre, se décompose lui-même en plusieurs éléments :


Une barre de titre indique le nom de l'application ainsi que le nom du classeur ouvert, affiche sur sa droite les trois icônes pour réduire, restaurer ou fermer la fenêtre, ainsi que dans le coin supérieur gauche la barre d'outils Accès rapide : une petite barre d'outils peuplée de quelques minuscules icônes, correspondant aux commandes les plus fréquemment employées.

Astuce


Vous pouvez ajouter/supprimer n'importe quel contrôle du ruban à la barre d'outils Accès rapide en effectuant un clic avec le bouton droit de la souris sur ce contrôle et en sélectionnant Ajouter/Supprimer à la barre d'outils Accès rapide.
Cette barre contient en outre un menu de personnalisation qui permet de facilement y ajouter ou en retirer des éléments sélectionnés. Si la place manque pour afficher toutes les icônes, vous pouvez la développer en cliquant sur le bouton d'expansion (celui avec la double flèche).
Sous la barre de titre se trouve une série d'onglets, portant les mêmes noms et comportant les mêmes éléments que la barre de menus de l'ancienne interface utilisateur fondée sur des menus. Remarquez la disparition du bouton Office, remplacé par un bouton Fichier.
Le corps correspond aux anciennes barres d'outils. Il contient des groupes d'icônes représentant chacune une action ou une commande, qui peuvent être représentées de différentes façons et posséder une info bulle ou ToolTip. Un groupe peut renfermer de nombreux éléments d'interface utilisateur, comme des boutons, des cases à cocher, des boutons de liste déroulante ainsi que l'élément le plus excitant, la galerie. Vous pouvez par exemple voir dans l'onglet Accueil d'Excel la galerie Styles de cellules.

Astuce


Les galeries proposent un aperçu en temps réel. Pour voir cet aperçu en action, sélectionnez une plage de cellules puis cliquez dans l'onglet Accueil sur Styles de cellules. Dans le menu déroulant qui apparaît, déplacez le pointeur de votre souris sur les différentes options de remplissage : vous voyez l'aspect de la plage sélectionnée se modifier. Cliquez sur une des options pour appliquer réellement la modification.
Les éléments affichés dans le corps dépendent de l'onglet sélectionné : lorsque vous sélectionnez un autre onglet, vous modifiez le contenu du corps du ruban.
Les autres éléments de l'interface utilisateur ressemblent beaucoup à leurs homologues des versions antérieures. Une barre de formules comporte sur la gauche l'adresse de la cellule sélectionnée et à droite, après le signe égal, son contenu. La barre de formule permet ainsi de saisir les données à insérer dans les cellules.
La feuille de calcul est l'élément clé du tableur. C'est le tableau contenant toutes les cellules. En bas de la feuille de calcul affichée figurent des onglets permettant de naviguer entre les feuilles d'un classeur.
Enfin, la barre d'état donne des informations sur les actions à entreprendre. Par défaut, Excel y affiche le message Prêt.

Personnalisation du Ruban


S'il était possible d'ajouter des commandes à la barre d'outils Accès rapide d'Excel 2007, vous ne pouviez pas créer vos propres onglets ou personnaliser les onglets ou groupes du Ruban prédéfinis. Avec Excel 2010, vous pouvez désormais modifier les onglets prédéfinis ou créer vos propres onglets et groupes. Il devient ainsi possible de personnaliser votre espace de travail à votre guise, d'accomplir des tâches répétitives plus rapidement et d'accéder beaucoup plus rapidement à vos commandes favorites.
En outre, si vous utilisez Excel 2010 pour développer des solutions de classeur personnalisées, vous pouvez activer les onglets par programmation sur le Ruban. Par exemple, vous pouvez faire en sorte que vos onglets personnalisés adoptent le même comportement que les onglets contextuels prédéfinis, qui n'apparaissent que lorsque des événements spécifiques sont déclenchés.

Le texte original de cette fiche pratique est extrait de
«Tout pour bien utiliser Excel 2010» (Fabrice LEMAINQUE, Collection CommentCaMarche.net, Dunod, 2010)

A voir également :

Ce document intitulé «  Excel - Interface utilisateur  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.